Lorenzo on le sait ne doit piper mots de sa première et dernière expérience de cette année avec la Ducati. La faute dans les deux cas à son contrat Yamaha qui ne se terminera qu’à la fin de l’année 2016. Mais ça n’empêche pas les gens de Ducati de parler pour lui. La preuve avec Davide Tardozzi.

Le coordinateur du team Ducati s’appelle Davide Tardozzi et il n’est pas le moins enthousiaste chez les rouges à accueillir Jorge Lorenzo. Même avec une moto noire, l’Italien présage un avenir en rose au vu de la première journée de tests passée à Valencia : « nous sommes contents car nous avons pu voir à l‘œuvre un fantastique professionnel qui travaille de manière professionnelle » a expliqué l’intéressé sur crash.net.

« Son attitude nous a beaucoup impressionné. Mais ce n’est pas aujourd’hui que nous recherchons la performance. Bien sûr, tout le monde est concentré là-dessus, mais notre objectif et de lui donner ce qu’il mérite au Qatar, au premier Grand Prix 2017 ».

« Nous travaillons actuellement à bien l’installer sur la moto, au sens propre comme au figuré car nous avons modifié la position de pilotage qu’il ne trouvait pas parfaite. C’était sa première expérience. Demain, nous essaierons des choses, mais on le fera plus certainement à Sepang. » Ce sera alors en février 2017.

Pour le second jour à Valencia, ce sera l’accoutumance à la GP17 qui sera l’objectif puisque, hier, sa table de travail était la GP16. « Il est calme, il gère bien les choses et l’environnement, il a une méthode de travail particulière qui nous a impressionnés. Cette première journée a vraiment été positive. Je rappelle que l’an dernier à ce stade, nous n’étions pas dans le top 5 mais qu’au Qatar, nous y étions ».

Et sur la moto ? « Ce qu’il a dit correspond à ce que nous attendions ». Soit une difficulté à gérer au point de corde. « Mais tout se déroule parfaitement. Nous lui fournirons à Sepang la moto qu’il demande et nous verrons ». Hier, Jorge Lorenzo a terminé troisième à 0.112s du plus rapide Viñales sur la Yamaha.

Tous les articles sur : Jorge Lorenzo