Vale a effectué un excellent début de journée avec la Yamaha 2016, se portant au commandement à la mi-journée. Il devançait alors Dani Pedrosa et Marc Marquez, ainsi que son nouveau coéquipier Maverick Vinales.

Il passait ensuite sur la modèle 2017, mais une malencontreuse chute (sans gravité) l’empêcha de continuer sur sa lancée. La 2017 étant hors d’usage pour l’après-midi, son équipe lui fournissait une Yamaha dotée d’un moteur 2017 monté dans un châssis 2016.

Mais cette moto était moins compétitive et Rossi devait se contenter de son chrono de 1’30.950, déjà très brillant puisqu’il lui permettait en fin de journée d’occuper la deuxième position, à seulement deux centièmes de son nouveau coéquipier Maverick Vinales, auteur du meilleur temps. Il parcourait au total 47 tours dans la journée, avec son onzième tour le plus rapide.

Pour Valentino Rossi, « Ce fut une journée positive car je suis deuxième et le temps au tour n’était pas si mauvais, mais je l’ai fait avec l’ancienne moto. Avec le nouveau châssis, les premières sensations furent bonnes, mais après malheureusement j’ai chuté parce que j’avais mis un pneu dur à l’avant, qui sur le côté droit ne donne pas assez d’adhérence à notre moto. J’ai endommagé la moto et je n’ai pas eu assez de temps pour l’essayer à nouveau, donc maintenant les gars travaillent et je vais essayer le nouveau châssis demain et nous verrons. »

Tous les articles sur : Valentino Rossi