Franco Morbidelli est peut-être Champion du Monde sur la Kalex du Marc VDS Racing, il n’en demeure pas moins que, depuis deux Grands Prix, c’est bien KTM qui fait la loi en Moto2. Vainqueur en Australie puis en Malaisie avec son pilote Miguel Oliveira, la firme de Mattighofen avait montré hier, vendredi, qu’elle se ferait bien la passe de trois pour la der de l’année à Valence. Et pour ne rien gâcher, le second pilote Brad Binder commence à prendre ses marques et se présente de plus en plus souvent dans le top 5. La concurrence allait-elle réagir en ce samedi aussi ensoleillé que la journée de la veille ?

Avant de répondre à cette question, voici un tableau en guise de point de situation…

#ValenciaGP Moto2™ 

2016

2017

FP1 1’35.513 Tom Lüthi  1’35.847 Miguel Oliveira
FP2 1’35.443 Franco Morbidelli  1’35.802 Miguel Oliveira
FP3 1’35.118 Tom Lüthi
Qualification 1’34.879 Johann Zarco
Warm Up 1’35.456 Franco Morbidelli
Course Zarco, Lüthi, Morbidelli (Voir ici)
Record 1’34.879 Johann Zarco 2016

 

Un peu moins de 19° sur la piste et 20° dans les tribunes, le ciel était clément à Valence et ne se mêlerait pas aux débats de cette fin de matinée dans la catégorie. En 1’35.883, Aegerter donnait la première référence au guidon de sa Suter, devant Cardus, remplaçant d’un Lüthi qui l’on ne reverra plus à pareille fête puisqui’il sera en MotoGP l”an prochain.

Avant la fin du premier quart d’heure, Oliveira répondait mais se faisait griller la politesse par Morbidelli qui signait la performance la plus rapide depuis l’entame du meeting en 1’35.600. Au passage, le Portugais signalait qu’il était doté d’un nouveau carénage… La recherche aérodynamique reprendrait-elle en Moto2, malgré le bannissement des ailerons ?…

Le même Oliveira, en 1’35.637, arrivait à s’insérer entre les deux pilotes du Marc VDS Racing, regrettant 37 millièmes de retard sur le leader Morbidelli tout en précédant Alex Marquez de seulement 99 millièmes… Aegerter et Pasini complétaient un top 5 fermé à Cardus.

Au moment de croquer les dix dernières minutes Axel Pons se mettait par terre au virage 4. Au passage on notait que 22 pilotes évoluaient dans la même seconde…

Côté classement, on en restait là avec un Morbidelli leader devant Oliveira et le frère de qui vous savez. Brad Binder et Aegerter complétaient le top 5. Quartararo était vingt et unième. Au virage 13, Dixon s’offrait une impressionnant figure et il était évacué sur une civière.

#ValenciaGP Moto2 FP3: Chronos

1 21 Franco MORBIDELLI Kalex 1’35.600
2 44 Miguel OLIVEIRA KTM 1’35.637 0.037 0.037
3 73 Alex MARQUEZ Kalex 1’35.736 0.136 0.099
4 41 Brad BINDER KTM 1’35.826 0.226 0.090
5 77 Dominique AEGERTER Suter 1’35.848 0.248 0.022
6 54 Mattia PASINI Kalex 1’35.851 0.251 0.003
7 88 Ricard CARDUS Kalex 1’35.893 0.293 0.042
8 23 Marcel SCHROTTER Suter 1’35.903 0.303 0.010
9 42 Francesco BAGNAIA Kalex 1’35.922 0.322 0.019
10 55 Hafizh SYAHRIN Kalex 1’35.986 0.386 0.064
11 11 Sandro CORTESE Suter 1’35.991 0.391 0.005
12 97 Xavi VIERGE Tech 3 1’36.021 0.421 0.030
13 45 Tetsuta NAGASHIMA Kalex 1’36.060 0.460 0.039
14 37 Augusto FERNANDEZ Speed Up 1’36.111 0.511 0.051
15 49 Axel PONS Kalex 1’36.132 0.532 0.021
16 30 Takaaki NAKAGAMI Kalex 1’36.171 0.571 0.039
17 32 Isaac VIÑALES Kalex 1’36.333 0.733 0.162
18 87 Remy GARDNER Tech 3 1’36.434 0.834 0.101
19 5 Andrea LOCATELLI Kalex 1’36.447 0.847 0.013
20 2 Jesko RAFFIN Kalex 1’36.511 0.911 0.064
21 40 Fabio QUARTARARO Kalex 1’36.525 0.925 0.014
22 24 Simone CORSI Speed Up 1’36.578 0.978 0.053
23 51 Eric GRANADO Kalex 1’36.601 1.001 0.023
24 9 Jorge NAVARRO Kalex 1’36.633 1.033 0.032
25 19 Xavier SIMEON Kalex 1’36.666 1.066 0.033
26 27 Iker LECUONA Kalex 1’36.686 1.086 0.020
27 57 Edgar PONS Kalex 1’36.690 1.090 0.004
28 10 Luca MARINI Kalex 1’36.833 1.233 0.143
29 62 Stefano MANZI Kalex 1’36.864 1.264 0.031
30 7 Lorenzo BALDASSARRI Kalex 1’37.183 1.583 0.319
31 89 Khairul Idham PAWI Kalex 1’37.270 1.670 0.087
32 6 Tarran MACKENZIE Suter 1’37.295 1.695 0.025
33 94 Jake DIXON Suter 1’37.500 1.900 0.205

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team