Bien que Maverick Viñales ait été le plus rapide lors des tests MotoGP à Phillip Island, Chris Vermeulen retient Marc Márquez comme favori pour le titre mondial.

L’Australien Chris Vermeulen (34 ans) a été Champion du Monde Supersport 2003 sur une Honda Ten Kate, avant de faire son arrivée en MotoGP chez Suzuki en 2006.

Il a apporté à la firme d’Hamamatsu sa première victoire en Grand Prix avec un 4temps, au Mans sous la pluie en 2007. Après 4 saisons en Grand Prix, il est retourné en WSBK chez Kawasaki avant de faire un ultime et bref retour en GP pour remplacer Colin Edwards au Mans 2012 au guidon de la Forward Suter-BMW.

Commentateur pour la chaîne australienne “Fox Sports”, il a partagé sa vison de cette pré-saison à Speedweek, faisant clairement de Marc Marquez son favori, même si ce dernier passe son temps à dire que sa moto est difficile…

Chris Vermeulen: “Je crois que la Honda n’est pas la meilleure moto. Sans Marc, Honda serait dans une autre position. Mais ils ont Marc, et avec lui sur la RCV, ils sont probablement encore une fois les plus chauds prétendants au titre.”

Valentino Rossi a déclaré en Australie qu’il ne croyait pas aux paroles (plaintes) de Márquez, il les tient pour du bavardage. Pour Rossi, c’est clair: Márquez est clairement le plus rapide sur la distance de la course.

“En tant que pilote de course, vous ne pouvez pas rester immobile, ou alors vous allez nulle part. Marc sait exactement où il est, mais il veut améliorer la moto. Je pense même qu’il s’exprime beaucoup moins devant les médias qu’il ne le fait chez Honda. Oui, il n’y a pas de plainte justifiée. Le moteur Honda a ses forces et ses faiblesses. Il faut utiliser les points forts et éliminer les faiblesses. C’est pareil avec le châssis et les suspensions. Marc est en train de faire tout ce qu’il peut pour être le plus rapide.”

Mais les fans doivent se demander de quoi il parle, puisque après tout, il n’a jamais fait moins bien que deuxième (en Australie)…

“Je comprends que les fans pensent ainsi. La plupart des fans vont dans le sens de Valentino. Pour moi, c’est un peu différent, j’étais moi-même un pilote et je comprends ce que Marc veut dire. Maintenant, je suis dans les médias, et nous aimons Valentino.”

Crédit photo: Claudio Silva

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP, Repsol Honda Team