En écrivant cette chanson pour Céline Dion, Jean-Jacques Goldman ne se doutait sans doute pas qu’elle pourrait également s’appliquer le week-end dernier sur le Circuit international Chang en Thaïlande.

S’y tenait la seconde manche de l’Asia Road Racing Championship comprenant une course du Suzuki Asian Challenge.

Au cours de celui-ci, qui se déroule sur des Suzuki GSX 150 R, onze pilotes ont atteint le dernier virage avec la même volonté d’en ressortir premier.

Au final, sept d’entre eux en sont revenus en se disant “ Ça passait, c’était beau ! “ et c’est bien celui qui s’est présenté en dernier, le Japonais Tetsuya Fujita , qui s’est adjugé la victoire.

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :