Après celui concernant Luis Salom l’année dernière, le circuit de Barcelona-Catalunya a connu nouveau drame, cette fois lors des 24 Heures de Catalogne.

Enric Saurí y a malheureusement perdu la vie et le team Més Competició, l’une des équipes ayant participé à ces 24 Heures de Catalunya, a lancé une pétition pour que le circuit de Barcelone améliore l’échappatoire du virage #1 qui se situe en bout de la ligne droite des box.

Malgré les efforts incessants de toutes les parties prenantes pour améliorer la sécurité, les drames sont et seront toujours encore trop fréquents, en compétition comme sur la route. Néanmoins, ils ont au moins l’utilité d’être étudiés pour en tirer des leçons, comme ce fut le cas pour Luis Salom et la tentative de nouvelle chicane qui en a découlé.

Dans le cas de Enric Saurí, tout est beaucoup plus obscur puisque le communiqué officiel indique seulement « le pilote a subi une sortie de piste en entamant le virage de la première courbe, traversant l’échappatoire en diagonal et heurtant les protections. Enric Saurí a subi un choc important et présenté de multiple lésions critiques ».

L’explication laisse donc apparaître un pilote qui commet une erreur tout seul et va s’écraser contre les protections.

Pour le moment, le quotidien espagnol El Pais laisse entendre qu’enquête semble ouverte alors que cet accident a succédé à celui, bien étrange, ayant impliqué parmi d’autres Manuel David Tirado exactement au même endroit après une demi-heure de course, et ayant entraîné l’apparition de la voiture de sécurité pour réparer les protections après un drame évité de très très peu (le pilote s’en est sorti avec un fémur fracturé).

A notre humble avis, cela demanderait effectivement pour le moins un éclaircissement, ne serait-ce que par respect du pilote décédé et pour ne pas, à l’avenir, augmenter dans ce virage une liste comportant déjà les noms de  Xavier Fabra (2005), Carlos Vargas (2007) et Enric Saurí (2017)…

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :