En cette période de disette, entendre un moteur Crossplane hurler sur un circuit ne peut que nous faire dresser les poils sur les bras…

En l’occurrence, il s’agit de celui de la Yamaha R1 avec laquelle Jonas Folger s’est entraîné sur le circuit d’Almeria (Espagne) la semaine dernière, à l’image de Johann Zarco avec la sienne à Jerez.

Montez le son, fermez les yeux, et pendant deux minutes, le bruit de la M1 n’est vraiment pas bien loin…

Le pilote Tech3 s’est par ailleurs exprimé sur Speedweek: “Je me suis beaucoup entraîné après le test, mais j’ai aussi passé Noël ainsi que le Nouvel An comme chaque année. Ensuite, j’ai été à Almeria pour m’entraîner. J’y étais avec un mécanicien privé et mon cousin. A trois, cela a très bien fonctionné, j’ai roulé avec une Yamaha R1 et j’ai aligné les tours. Il s’agissait plus de ne pas se rouiller pendant les mois d’hiver. J’ai aligné les tours pour retrouver de nouveau des sensations, bien que la pause ne soit, de toute façon, pas particulièrement longue pour les pilotes MotoGP puisque cela redémarre fin janvier. La moto n’a rien à voir avec une machine de MotoGP, il ne s’agit que d’entraînement. Naturellement, elle a aussi le contrôle de traction et l’anti-wheelie, comme l’a aussi une machine de MotoGP, mais pas aussi évolués. Quoi qu’il en soit, on peut aller relativement vite avec cette moto. Nous avons peu modifié la moto, seulement un carénage de course et des slicks. Autrement, tout était standard.”

Tous les articles sur les Pilotes : Jonas Folger

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3