Piloter une MotoGP, c’est une affaire de talent, de physique, de courage, mais il faut aussi avoir une tête bien faite. On n’en est pas tout à fait au volant de folie d’une Formule 1 mais une machine de Grand Prix se dompte aussi au doigt et à l’œil. La preuve avec cette explication de texte d’un Scott Redding qui montre à quel point ces pilotes doivent avoir une concentration de tous les instants.

Se battre dans un peloton avec un missile sol-sol s’est déjà bien compliqué. Mais il ne s’agit pas que de cela en MotoGP. En pleine guerre, il faut savoir être capable de modifier ses armes et jouant avec une série de boutons située à gauche du guidon. Et comme pour compliquer encore les choses, il faut y aller dessus avec parcimonie, afin que l’épaisseur des gants ne joue pas des tours.

Scott Reding nous explique tout ça en images qui bougent. A l’arrêt, ça à l’air assez ludique. Mais en pleine action, ça doit être l’enfer.

Tous les articles sur les Pilotes : Scott Redding

Tous les articles sur les Teams : Octo Pramac Yakhnich