Toute l'actualité du MotoGP !

[Village People] : Aleix Espargaro et Lewis Hamilton, ou les limites des réseaux sociaux…


MESSAGE D’AVERTISSEMENT!

Tout ce que vous lirez ici est faux sauf à démontrer que ce soit vrai. Nous, on n’est ni pour ni contre. Si regarder par le trou de la serrure vous rebute mais qu’il arrive plus souvent qu’à votre tour de céder à cette pulsion, vous êtes au bon endroit au mauvais moment. Voici la vie des gens du paddock par le petit bout de la lorgnette, c’est à dire hors de la course. C’est du “on dit”, du ragot, du pas forcément toujours très beau et sans doute aussi parfois du mytho ou du faux. En tout cas, c’est du People du Paddock. Donc du Village People.

ATTENTION, certains sujets peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes, ou des plus vieux, ainsi que des personnes qui ne prennent pas de recul. On vous aura prévenus.

Si vous voulez des informations vérifiées, des interviews, de la technique, des “Spy Attitude” ou des belles photos, changez vite de rubrique! Il est encore temps!

Vous êtes encore là ? Alors on y va, et ne venez pas vous plaindre; nous, on assume !


Le 28 décembre, Aleix Espargaro a diffusé sur son compte Twitter une petite vidéo le montrant en train de rentrer dans son garage après une toute petite glissade sur la neige au volant de sa Ford Focus camouflée.

La scène se passe en Andorre, son lieu de résidence, à vitesse très réduite, et l’homme est donc un pilote habitué à ce genre de conditions. Sans pour autant être pilote, lequel d’entre vous ne s’est pas livré à de telles expérimentations sur la neige ?

Au final, rien de bien extraordinaire, sauf que, comme quasiment tout le temps sur les réseaux sociaux, un troll est arrivé et a clamé son indignation de voir une telle scène se dérouler sur route ouverte, puis a demandé ce que faisait la police…

Et comme Aleix Espargaro est quasiment le seul pilote MotoGP à gèrer lui-même ses réseaux sociaux, donc son image, il s’est lancé, visiblement touché, dans une tentative de justification avant de déclarer avoir l’intention probable de vouloir fermer ce compte personnel.

Il nous semble quelque peu navrant d’en arriver là car cela va à l’encontre même de la fonction des réseaux sociaux ; à savoir partager avec ses fans des moments de vie plus personnels que la communication professionnelle transmise au travers des communiqués de presse.

Si Aleix Espargaro clôture son compte personnel, ou s’il se censure complètement, ce qui revient au même, bientôt les anonymes adeptes du politiquement correct auront gagné, et Valentino Rossi n’aura plus le droit de rouler dans son ranch (trop bruyant), Marc Marquez n’aura plus le droit de faire ses incroyables sauts en motocross (trop dangereux) et Johann Zarco ne fera plus ses sauts périlleux (trop risqué).

Hier, Lewis Hamilton a fait l’amère expérience du politiquement correct en vidant complètement son compte Instagram suivi par plus de 5 millions de fans, suite à une vidéo dans laquelle il se moquait de son neveu habillé en princesse. Navrant…

Bref, si gérer ses propres réseaux sociaux peut être une arme à double tranchant (plusieurs autres pilotes en ont déjà faits les frais), et à ce titre cela mériterait sans doute une petite formation, il faut savoir mesure garder et ne pas non plus se laisser atteindre par le premier troll venu. Car ceux-ci ne sont malheureusement pas prêts de disparaître…

Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini

Close