MESSAGE D’AVERTISSEMENT!

Tout ce que vous lirez ici est faux sauf à démontrer que ce soit vrai. Nous, on n’est ni pour ni contre, bien au contraire. Si regarder par le trou de la serrure vous rebute mais qu’il arrive plus souvent qu’à votre tour de céder à cette pulsion, vous êtes au bon endroit au mauvais moment. Voici la vie des gens du paddock par le petit bout de la lorgnette. C’est du “on dit”, du ragot, du pas forcément toujours très beau et sans doute aussi du mytho ou du faux. En tout cas, c’est du People du Paddock. Donc du Village People.

ATTENTION, certains sujets peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes, ou des plus vieux, ainsi que des personnes qui ne prennent pas de recul. On vous aura prévenu.

Si vous voulez de vraies informations, des interviews, de la technique ou des photos, changez vite de rubrique! Il est encore temps!

Vous êtes encore là ? Alors on y va.
________________________________________________________________________________

Il n’est pas surnommé Jo le Maniac pour rien. Andrea Iannone est celui-là et il ne laisse jamais sa part aux chiens en piste, tout comme il ne s’embarrasse guère de convenance en coulisse. Deux caractéristiques qui lui ont sans doute coûté cher au moment du choix que Ducati devait faire entre lui et Andrea Dovizioso pour être l’équipier d’un Jorge Lorenzo.

Et ce n’est pas cette dernière péripétie qui va faire regretter Borgo Panigale sa décision portée sur l’aîné des deux Andrea. Sur son réseau social, celui qui officiera chez Suzuki dès 2017 s’est moqué de son équipier qui a souffert durant le Grand Prix d’Italie de maux physiques. Le cou lors du premier jour au Mugello puis des avant-bras lors de la course.

Des soucis que Iannone préfère railler comme on le voit sur ce cliché qu’il a lui-même diffusé. Un sens de l’humour qui n’a pas été apprécié par tout le monde en Italie. Chez Ducati, on serait fâché tout rouge alors que certains fans ont déjà promis rendre la pareille à Iannone lors du week-end Ducati du début juillet, manifestation organisée à Misano, et qui est la grande messe de la marque rouge…

Tous les articles sur : Andrea Dovizioso, Andrea Iannone