Toute l'actualité du MotoGP !

fond-valencia

13442171_10153583216805811_1622466199757022374_n

[Village People] Lorenzo est clean

MESSAGE D’AVERTISSEMENT!

Tout ce que vous lirez ici est faux sauf à démontrer que ce soit vrai. Nous, on n’est ni pour ni contre, bien au contraire. Si regarder par le trou de la serrure vous rebute mais qu’il arrive plus souvent qu’à votre tour de céder à cette pulsion, vous êtes au bon endroit au mauvais moment. Voici la vie des gens du paddock par le petit bout de la lorgnette, c’est à dire hors de course. C’est du “on dit”, du ragot, du pas forcément toujours très beau et sans doute aussi parfois du mytho ou du faux. En tout cas, c’est du People du Paddock. Donc du Village People.

ATTENTION, certains sujets peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes, ou des plus vieux, ainsi que des personnes qui ne prennent pas de recul. On vous aura prévenu.

Si vous voulez des informations vérifiées, des interviews, de la technique ou des photos, changez vite de rubrique! Il est encore temps!

Vous êtes encore là ? Alors on y va.
________________________________________________________________________________

Ce matin, Jorge Lorenzo a subi un contrôle anti-dopage surprise, alors qu’il faisait du sport, chez lui à Lugano.

Visiblement, le contrôle se présente bien puisque le champion du monde partage fièrement son flacon d’urine sur les réseaux sociaux.

De tels contrôles sont assez fréquents, tout au long de l’année, et, jusqu’à présent, le cas le plus médiatique a été celui d’Anthony West en 2012, qui, après un contrôle positif à un stimulant (méthylhexanéamine) interdit en compétition selon la Code Antidopage FIM en vigueur, s’est vu infliger une suspension d’un mois par la FIM avant d’être condamné plus lourdement (18 mois + annulation de ses résultats en course) par le Tribunal Arbitral du Sport.

Tous les articles sur : Jorge Lorenzo