Toute l'actualité du MotoGP !

[Village People] : Quand Viñales et Fontanesi se disputent la garde d’un… chien


MESSAGE D’AVERTISSEMENT!

Tout ce que vous lirez ici est faux sauf à démontrer que ce soit vrai. Nous, on n’est ni pour ni contre. Si regarder par le trou de la serrure vous rebute mais qu’il arrive plus souvent qu’à votre tour de céder à cette pulsion, vous êtes au bon endroit au mauvais moment. Voici la vie des gens du paddock par le petit bout de la lorgnette, c’est à dire hors de la course. C’est du “on dit”, du ragot, du pas forcément toujours très beau et sans doute aussi parfois du mytho ou du faux. En tout cas, c’est du People du Paddock. Donc du Village People.

ATTENTION, certains sujets peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes, ou des plus vieux, ainsi que des personnes qui ne prennent pas de recul. On vous aura prévenus.

Si vous voulez des informations vérifiées, des interviews, de la technique, des “Spy Attitude” ou des belles photos, changez vite de rubrique ! Il est encore temps !

Vous êtes encore là ? Alors on y va, et ne venez pas vous plaindre après; nous, on assume !


Ce qui va suivre n’a rien d’un conte de Noël et relèverait plutôt de la blague du premier avril. Mais nous sommes bien en décembre et nous avons là deux anciens tourtereaux qui se volent à présent dans les plumes. Un divorce qui se passe mal et qui tourne, comme souvent dans ces cas de séparations conflictuelles, autour de la garde d’un être cher. Sauf que là, on ne parle pas d’enfant. Mais d’un chien… Et pour lui, Viñales montre les crocs alors que Fontanesi est prête à mordre. Et tout ça va se régler au tribunal !

Cela fait un an maintenant que Maverick Vinales et Kiara Fontanesi ont mis fin à leur idylle. Le premier refait sa vie avec une Andorrane championne du 100 mètres, alors que la seconde reste dans le milieu du MotoGP en partageant sa vie intime avec Scott Redding.

Mais il reste un passif à régler : celui de la garde du chien Ice qui ne laisse pas de glace. Un Husky qui fait l’objet d’un attachement particulier, au point que l’on ira au procès pour régler le litige. C’est du moins la détermination de l’officiel Yamaha qui devrait présenter sa requête devant le tribunal de Parme, lieu où vit Kiara. La jurisprudence italienne est versatile sur le sujet.  Tuttomotoriweb explique qu’à Rome par exemple, on a décidé une garde conjointe pour un chien alors qu’à Milan, on a donné la garde de deux chats à la personne qui avait déjà la garde des enfants. A suivre…

Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP

Close