Conseiller de Jorge Lorenzo au sein du team Yamaha jusqu’à la fin de l’année dernière, l’ancien pilote de GP néerlandais assiste désormais son remplaçant Maverick Vinales. Les deux hommes commencent à se connaître et à se comprendre un peu mieux, et il est intéressant de découvrir le point de vue du coach.

Zeelenberg a couru en Grand Prix de 1986 à 1995, remportant le Grand Prix d’Allemagne en 2010 sur une 250 Honda et finissant 11 fois sur le podium. Il a terminé quatrième du Championnat du Monde 250 en 1991 et cinquième en 1990.

Maverick Vinales a réalisé les meilleurs temps des trois séances de test qui ont eu lieu jusqu’à présent à Valencia, Sepang et Phillip Island. Pour Zeelenberg, « Maverick a été jusqu’à présent le plus rapide du plateau, ce qui est impressionnant. Cela déclenche bien évidemment certaines espérances. La réalité, c’est qu’il est un jeune pilote qui a la vitesse. Il n’y a aucun doute à ce sujet pour nous.

« Mais bien sûr il y a beaucoup d’autres aspects de la compétition que vous avez besoin de contrôler. La pression lors du Championnat, par exemple. C’est quelque chose que nous devons envisager afin de nous y préparer.

« Maverick a un style bien particulier. La vitesse de Jorge Lorenzo a toujours été élevée, mais il ne freinait pas très fort. Vinales freine beaucoup plus tard et il utilise très bien le déplacement de son corps. A Sepang et à Phillip Island, les tests se sont déroulés pendant trois jours. Ça a permis de trouver un bon rythme et on devrait donc le conserver lors de la première course au Qatar parce que le test qui va précéder ce premier Grand Prix aura lieu à Losail.

« Par contre je suis curieux de voir comment ça va se passer en Argentine. D’ici là, il sera habitué à la moto. Il y a déjà été rapide dans le passé, mais lors du Grand Prix il n’aura que de courtes séances d’essai. Donc avec le nouveau châssis il va falloir travailler très rapidement, après s’être bien préparé. C’est pour nous toujours un point d’interrogation, mais je n’ai aucun doute qu’il puisse y arriver.

« Il est certain que pour les fans, il serait bien que quatre pilotes terminent les courses dans la même seconde. Ce serait très spectaculaire, mais un peu dur sur le plan nerveux pour nous (sourire).”

mym_300117__ax03578

Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP