Certes, nous ne couvrons pas ce championnat, mais cela ne nous empêche pas d’avoir un œil sur ce qui s’y passe, et c’est pourquoi nous tenons à souhaiter une excellente année 2017 à nos représentants en WSBK, même si, malheureusement, il n’y en aura plus dans la catégorie reine qu’est le Superbike.

Qu’il s’agisse des trois mousquetaires chez Yamaha, Lucas Mahias en WorldSSP, Florian Marino en Superstock 1000 et Enzo De La Vega en WorldSSP300, mais également de Jules Cluzel en Supersport ou de Jérémy Guarnoni et Maxime Cudeville en Superstock 1000, nous ne manquerons pas de saluer toute performance méritoire de leur part.

Notons par ailleurs l’excellente initiative de Yamaha  avec son R3 bLU cRU Challenge.
Celui des six pilotes Yamaha WorldSSP300 qui remportera le Challenge, gagnera automatiquement une place dans l’équipe officielle Yamaha WorldSSP en 2018. De quoi sérieusement motiver Enzo De La Vega qui se voit ainsi offrir une chance de rejoindre Lucas Mahias en 2018.

Mais n’anticipons pas et écoutons les propos de nos représentants d’Iwata, toutes catégories confondues…

Lucas Mahias: “J’ai envie de faire le meilleur. Je ne me mets pas la pression non plus en me disant que c’est la chance de ma vie et que je dois absolument être performant. Une saison, c’est long, il peut se passer plein de choses. Je ne doute pas de mes capacités. Je peux être dans le Top 5 à l’arrivée de toutes les courses et en gagner beaucoup. Mais encore une fois, on ne peut jamais savoir de quoi est faite une saison de moto. ”

Florian Marino: “Clairement, l’objectif est de donner le meilleur de moi-même, d’être le meilleur Florian Marino possible. J’ai réussi à l’être durant mes essais hivernaux en 2016 jusqu’en début de saison… Mon objectif de revenir à ce niveau. J’ambitionne de faire des week-ends complet et de n’avoir aucun regret. On verra mon niveau par rapport aux autres. Je suis optimiste et je sais que je me battrai aux avant-postes. Avec tout ce que j’ai pu faire pour me remettre, je suis confiant.”

Enzo De La Vega: “Je pense que ce sera un Championnat avec un niveau très élevé. Mon objectif est d’abord de progresser au maximum et de prendre le plus de plaisir. Si j’arrive à me hisser dans le Top 10 dès la première course, je pense que ce serait un bon début. Ensuite, il faudra travailler, pas à pas, pour monter davantage au classement.”

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :