Cette première journée d’essais 2018 WSBK a réuni 16 pilotes Superbike, 5 pilotes Supersport, 3 pilotes Superstock et 2 pilotes British Superbike sur le circuit de Jerez.

Les conditions météorologiques étaient bonnes, avec un ciel ensoleillé et une température de 17°.

Jonathan Rea, champion du monde en titre et grand vainqueur des derniers essais au même endroit en novembre dernier, s’est immédiatement porté en tête de la hiérarchie en se révélant être le seul capable de descendre sous la barre des 1’40, en 1’39.862.

Ce chrono est toutefois encore éloigné du 1’37.986 réalisé en novembre, mais d’une part le moteur de sa Kawasaki ZX10RR MY est maintenant bridé à 14 100 trs/mn, et d’autre part il ne semble pas que le pilote irlandais ait déjà passé un pneu de qualification. Il a cependant subi deux chutes sans conséquences, la première le matin dans la courbe Jorge Lorenzo, la suivante l’après-midi dans la courbe Michelin.

Derrière lui, à 3 dixièmes, on trouvait son coéquipier Tom Sykes et Marco Melandri au guidon de la Ducati Panigale du team Aruba.it, mais Alex Lowes a profité des derniers instants de la séance pour placer sa Yamaha R1 à une demi-seconde du poleman provisoire, tandis que Chaz Davies conclut ce top 5 en positionnant sa Ducati à 8 dixièmes.

Au chapitre des nouveautés, on notera le 17e chrono de l’Américain Jacob Gagne récemment promu dans les rangs de l’équipe Red Bull Honda.

Côté frenchie, Loris Baz place sa BMW Gulf Althea à 1,2 seconde du meilleur temps provisoire. Pour le moment, le pilote français réalise sensiblement les mêmes chronos avec un pneu dur et un pneu tendre, et la journée de demain sera donc consacrée à régler la machine pour favoriser ce dernier.

On notera également la belle performance de Michael Rinaldi qui positionne sa Panigale Superstock à 1,3 seconde de Jonathan Rea.

La première Supersport, la MV Agusta de Raffaelle De Rosa, est à 3,8 secondes, 3 dixièmes devant la Kawasaki de Kenan Suofoglu.

La piste semble légèrement moins rapide qu’au mois de novembre mais, et c’est une bonne nouvelle, aucune chute sérieuse n’a été à déplorer malgré les pertes de contrôle de Jonathan Rea,  Leandro Mercado et Lorenzo Savadori .

Les moteurs résonneront à nouveau demain à partir de midi sur la piste andalouse pour une dernière journée d’essais avant celles qui auront lieu à à Portimao du 28 au 29 janvier.

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :