Les deux jours d’essais privés Moto2 se sont terminés à Jerez, avec une dernière journée bien plus productive que la première.

En effet, la pluie attendue s’est bien abattue sur le tracé andalou et est devenue un adversaire perturbant les plans des huit équipes du Championnat du Monde Moto2 présentes sur le circuit de Jerez – Ángel Nieto jeudi.

Toute la matinée a été caractérisée par des intempéries qui ont empêché le déroulement normal de la séance. Face à ces conditions, la grande majorité des équipes et des pilotes ont décidé de ne pas sortir en piste, ce qui aurait représenté une journée de test à déduire de celles officiellement autorisées pour la saison 2021. Malgré tout, et étant donné qu’après midi la pluie s’est arrêtée, certains pilotes ont décidé de mettre le cuir et de sortir sur la piste. C’est le cas de Lorenzo Baldassarri qui à 14h00 a été le premier à entrer en piste pour en vérifier l’état. L’Italien, qui fait ses débuts dans l’équipe Forward, a bouclé 21 tours à la fin de la journée, avec un meilleur temps de 1’58.623.

Autre nouveauté du premier jour, l’Américain Cameron Beaubier, nouveau pilote de l’écurie American Racing qui n’a pas hésité à commencer à travailler avec sa Moto2 pour entamer le processus d’adaptation à sa nouvelle catégorie. Rappelons que Beaubier arrive des États-Unis où il a été champion de MotoAmerica à 5 reprises dans sa catégorie Superbike. L’Américain a terminé la journée avec un total de 16 tours un temps de 1’58.226.

Beaubier

Les prévisions météo étaient meilleures pour vendredi, mais le team Marc VDS décidait néanmoins de mettre fin à ces tests et de tout remballer.

Vendredi, effectivement, le soleil se montrait, bien qu’avec quelques nébulosités occasionnelles, et commençait à sécher un asphalte de Jerez délicat, avec des taches d’humidité en certains points qui diminuaient au fil de la journée, avec une température de 20°C sur le tarmac et 16°C dans l’air.

12 coureurs étaient donc en piste hier,  avec les débuts dans cette catégorie intermédiaire de Tony Arbolino (Intact GP), Celestino Vietti (Sky VR46) et Barry Baltus (NTS), venant tous du Moto3.

Arbolino

Baltus

Pour leur part, Tom Lüthi (Team SAG), Lorenzo Baldassarri (Forward Racing), Stefano Manzi (Pons) et Hafizh Syahrin (NTS) faisaient connaissance avec leurs nouvelles équipes, tandis que d’autres comme Marcos Ramírez (American Racing), Marcel Schrötter (Intact GP), Simone Corsi (Forward) ou Marco Bezzecchi (VR46), continueront une saison de plus dans la même structure avec laquelle ils ont terminé la saison 2020.

Lüthi

Le pilote local de l’équipe American Racing, Marcos Ramírez, a terminé ses essais à Jerez en tête du classement en signant le meilleur temps de la journée en 1’42.064 après avoir bouclé 81 tours  tout au long de la séance. A titre de comparaison, Marcel Schrötter détient le record du circuit depuis la FP3 de Jerez 1 en 1’41.109.

Le rookie Celestino Vietti s’est montré le plus assidu, avec rien de moins que 99 tours, tandis que Marco Bezzecchi et Lorenzo Baldassarri chutaient sans gravité.Ramírez



Tous les articles sur les Pilotes : Marcos Ramirez

Tous les articles sur les Teams : American Racing Team