Demain 31 août, Maverick Viñales découvrira sa nouvelle moto à Misano. Pour la première fois il saura ce qu’un V4 délivre comme sensations et l’ancien du quatre cylindres en ligne Yamaha arrive dans une période particulière au sein de l’usine de Noale. En effet, cette dernière peut d’ores et déjà se targuer d’un podium en MotoGP et d’avoir ainsi donné un coup de canif dans sa posture lui permettant de privilégier des points de concession au règlement…Mais attention, ce n’est peut-être pas une aussi bonne nouvelle que ça pour le Top Gun.

Car c’est grâce à ce dispositif mis en place pour encourager l’arrivée de nouveaux constructeurs qu’Aprilia peut demain utiliser à plein la carte Viñales dès cette saison. Par exemple, l’Espagnol a la possibilité de faire six widcards, ce qui veut dire, à ce stade de la compétition, faire les six courses restantes cette année.

Que signifie perdre ces concessions ? Dans le cas hypothétique où Aleix Espargaró, Lorenzo Savadori ou même Maverick Viñales conquièrent plus de podiums cette année et atteignent les six points de concession, Aprilia ne profitera plus de tests illimités cette année et ne pourra pas compter sur ses pilotes officiels pour ces tests privés. La marque devra se limiter uniquement à son testeur officiel. En ce moment, techniquement, ce serait Maverick Viñales.

Viñales

Message d’Aleix à Viñales : “Merci frère, tu vas beaucoup profiter

Le reste des avantages qui sont de 9 moteurs au lieu de 7, développement moteur gratuit au lieu du gel technique, et 6 wildcards seraient conservés jusqu’à l’épreuve finale à Valence. A partir de ce moment, Aprilia devra jouer selon les mêmes règles que le reste des constructeurs. Ces points s’accumulent selon ce calcul suivant : une victoire vaut trois points, une deuxième place vaut deux points et une troisième place vaut un point. Si Aprilia atteint six points dans un délai maximum de deux ans, alors elle perdra ses privilèges en MotoGP comme cela est arrivé à KTM en 2020. Sinon, son compteur reviendrait à zéro point.

En attendant, Viñales a bien regardé le Grand Prix de Grande Bretagne et il n’a pas manqué de se réjouir de son résultat final. Sur son réseau social, il a mentionné l’événement de ce podium qui met fin à 116 courses sans cette récompense majeure pour un constructeur membre du puissant groupe européen Piaggio. Aleix Espargaró n’a pas hésité à lui répondre. « Merci frère, tu vas beaucoup profiter ». Espérons-le pour toutes les parties de cette nouvelle aventure. Aleix surveillera tout ce qui se passe dans le test de Misano et, surtout, voudra connaître les sentiments et les opinions de Maverick avec l’Aprilia la plus compétitive de l’histoire…

Viñales



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro, Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini