Le site GPone publie une interview de Sam Lowes, pilote officiel Aprilia aux côtés d’Aleix Espargaro.

Avec le record des chutes (14 – Voir ici) et seulement 2 points marqués lors des 9 premières courses, le rookie britannique pourrait paraître sur un siège éjectable à l’approche de cette pause estivale, mais les quelques extraits que nous publions dépeignent plutôt un pilote qui a le temps devant lui, ce qui semble d’ailleurs confirmer les propos de Romano Albesiano.

Sam Lowes analyse avec un recul certain sa situation et anticipe des progrès notables, que ce soit le concernant ou au sujet de son coéquipier. C’est tout le mal que l’on souhaite à la courageuse équipe italienne abritée dans le team Gresini.


Vous êtes un débutant et vous peinez un peu. Dans quel domaine devez-vous être plus rapide?

« Les dernières courses ont été meilleures que les premières. Cette pause estivale est utile pour travailler avec l’équipe et je pense que, après l’été, je pourrai obtenir de meilleurs résultats. Je fais évoluer mon style de pilotage dans la phase de freinage: en Moto2, vous pouvez davantage glisser qu’en MotoGP. Avec l’électronique et les pneus Michelin, je dois revoir mon style et j’ai besoin de temps pour l’ajuster. En Allemagne, je suis tombé, mais mon rythme était seulement deux dixièmes plus lent que celui de mon coéquipier Espargaró. Nous sommes dans la bonne direction. »

Aleix a plus d’expérience : vous aide-t-il pour progresser ?

« C’est un bon coéquipier et il m’aide dans certaines situations; son niveau est élevé et il m’aide en particulier au cours des essais (privés). Le week-end de course, c’est plus difficile parce que la pression est très grande et tout le monde se concentre sur lui-même. »

Espargaró roule vite, alors que manque-t-il à l’Aprilia RS-GP pour monter sur le podium?

« Nous sommes optimistes pour la prochaine course à Brno, où nous aurons des développements concernant le moteur. Nous pourrons faire un pas en avant et nous pourrons dépasser et nous battre en course avec plus de facilité. Grâce aux améliorations continues et aux évolutions apportées au châssis, il est difficile mais pas complètement fou, de penser qu’Aleix puisse se battre pour le podium sur quelques pistes, comme Brno ou Phillip Island, par exemple. »

Avez-vous reçu des propositions en dehors des Grands Prix?

« Certaines propositions sont arrivées. Il y a eu des rumeurs selon lesquelles je serai en partance du MotoGP mais j’ai un contrat de deux ans et je veux le respecter. Je suis un rookie et je suis plus rapide que les pilotes Aprilia de la saison dernière. Ma situation n’est pas aussi mauvaise que certaines personnes veulent le dire, et je m’améliore chaque jour ».

Vous connaissez bien Crutchlow qui, comme vous, a gagné le mondial Supersport…

« En particulier lors des deux dernières années, Cal a fait voir des choses fantastiques, en remportant deux Grands Prix et en étant souvent en lutte pour le podium. Pour moi, Crutchlow est un exemple parce qu’il est venu du paddock SBK et pendant deux ans cela n’a pas été facile pour lui. Cal n’a pas été très rapide la première année, mais il a travaillé dur et est maintenant à un haut niveau. Voir son parcours me donne confiance. »

Vous connaissez Zarco et vous l’avez battu à plusieurs reprises. Maintenant, il va fort avec Tech 3. Que pensez-vous de lui ?

« Johann fait un travail incroyable, dans la même situation je pourrais être comme lui. Zarco me plaît, j’apprécie comment il travaille durement, je le respecte et je pense qu’il est vraiment en train de faire grandes choses, étant donné que c’est un rookie. »

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1 Marc MARQUEZ-Honda 129 points
2 Maverick VIÑALES-Yamaha 124
3 Andrea DOVIZIOSO-Ducati 123
4 Valentino ROSSI-Yamaha 119
5 Dani PEDROSA-Honda 103
6 Johann ZARCO-Yamaha 84
7 Jonas FOLGER-Yamaha 71
8 Danilo PETRUCCI-Ducati 66
9 Jorge LORENZO-Ducati 65
10 Cal CRUTCHLOW-Honda 64
11 Alvaro BAUTISTA-Ducati 44
12 Jack MILLER-Honda 41
13 Scott REDDING-Ducati 33
14 Aleix ESPARGARO-Aprilia 32
15 Loris BAZ-Ducati 31
16 Andrea IANNONE 28
17 Tito RABAT 23
18 Hector BARBERA 21
19 Karel ABRAHAM 20
20 Pol ESPARGARO 14
21 Bradley SMITH 8
22 Alex RINS 7
23 Michele PIRRO 7
24 Sam LOWES 2
25 Sylvain GUINTOLI 1


Tous les articles sur les Pilotes : Sam Lowes

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini