Andrea Dovizioso  s’est exprimé  lors de la présentation officielle de la World Ducati Week, la grande fête des rouges qui se tiendra du 1er au 3 Juillet à Misano et dont le programme est particulièrement alléchant cette année, Ducati ayant sorti le grand jeu pour son 90e anniversaire.

Étonnamment, alors que les hommes de Borgo Panigale sont toujours en quête de leur première victoire depuis l’époque Stoner, un objectif clairement annoncé par Gigi Dall’Igna et Andrea Iannone, le discours du #4 pourrait sembler un peu défaitiste, même si l’intéressé le qualifie lui-même de réaliste…

Andrea Dovizioso: “En cours de saison, il n’y a pas de grandes évolutions avec lesquelles tu peux renverser la situation, donc rêver serait stupide; nous sommes conscients des limites que nous avons et nous devons travailler sur les aspects sur lesquels nous ne sommes pas encore aussi forts que nos adversaires.

Malheureusement, il y a eu des hauts et des bas, il y en a, et il peut encore y en avoir, parce que nous sommes toujours dans une phase de rattrapage et  que nous devons améliorer certains aspects de la moto. Et cette année, avec la nouvelle réglementation et les pneus qui ont changé, nous avons eu quelques problèmes. Mais nous ne cherchons pas d’excuses; nous savons ce que nous devons travailler, et ce n’est pas facile à obtenir, mais nous avons le temps.

Je suis content de rester chez Ducati les deux prochaines années, et nous avons devant nous plus de la moitié de la saison pour travailler sur nos limites, afin d’être vraiment compétitifs pour l’année prochaine.”

Décidément, entre un Iannone prêt à tout bousculer pour avoir une chance de gagner, et un Dovizioso qui attend déjà l’année prochaine, la vie n’est gère facile du côté de Bologne…

Source : Gazetta.it
Crédit photo : Repubblica.it

Tous les articles sur : Andrea Dovizioso