Avec l’arrivée d’un dix-neuvième Grand Prix au calendrier cette année, Marc Marquez est radieux, lui qui veut plus de courses et moins de tests. Cette tendance à diminuer les essais pour augmenter le nombre de Grand Prix se renforcera encore dans l’avenir, avec un vingtième Grand Prix prévu en 2019, en Finlande, en Indonésie, ou ailleurs.

Il est évident qu’à la base le métier de Dorna est d’organiser des courses (pas des séances d’essais) et plus il y en aura, plus les actionnaires de l’entreprise espagnole seront satisfaits.

En 2019, il devrait donc y avoir un total de 20 GP, et seulement deux séances de tests au lieu des quatre actuelles. Mais le test populaire de Valence en novembre ne sera pas annulé, donc il y aura un total de trois tests IRTA au lieu de quatre avant le début de la saison au Qatar 2019.

Cette année on roule à Sepang, Buriram et Losail. Pendant la saison MotoGP, il y aura aussi trois essais le lundi suivant une course. Chaque pilote a droit à cinq journées d’essais privées entre les Championnats du Monde 2017 et 2018. Sur quel circuit devraient se dérouler les essais hivernaux en 2019 ? Selon Dorna, Valencia 2018 et Sepang 2019 devraient être à nouveau au programme. Le deuxième test de 2019 pourrait avoir lieu au Qatar.

Qu’en pense le pilote vedette de Bologne ? « Je pense que cette idée avec la restriction à deux tests en février et mars 2019 est très mauvaise », a expliqué le vice-Champion du Monde Andrea Dovizioso. « Deux tests ne suffisent pas, trois avant la saison sont trop peu. C’est très mauvais. »

« Valence devrait être l’une des pistes d’essai », a expliqué la star de Ducati. « D’accord, il peut y faire chaud ou pleuvoir, mais c’est là que vous pouvez faire le meilleur travail de développement. En hiver, il est toujours difficile d’avoir du beau temps, peu importe le circuit. Je ne sais pas s’il vaut mieux tester en Malaisie et au Qatar, ou en Malaisie et à Phillip Island » a ajouté l’Italien.

Le Champion du Monde Marc Márquez contredit son adversaire : « Deux fois deux jours me suffisent. J’aime les essais parce que j’aime la moto, mais je préfère la course. C’est mieux de faire 20 courses et moins de tests », a déclaré la star de Repsol Honda. « Vous venez avec une longue liste de choses à faire pour un test, mais après une demi-journée, vous avez déjà fini. Puis vous roulez ensuite à n’en plus finir. Moins il y a de tests et mieux ça vaut. »

Photos : Repsol Media et Ducati

Source : Ivo Schützbach and Günther Wiesinger pour Speedweek.com