Tout le monde a pu suivre le bref début de course de Valentino Rossi.

Le pilote italien s’élance très bien mais Lorenzo accélère mieux. Placé à l’intérieur, le 46 prend presque la tête au premier virage mais se laisse ensuite déborder par Marquez et Lorenzo dans la courbe à droite suivante. Très à l’aise dans l’enchaînement des 6 virages, il talonne le 99 et le passe quand celui-ci fait sa goutte d’eau.
Mais dans la ligne droite, la M1 du Docteur est à l’arrêt et ce dernier se voit déborder de toutes parts par Dovizioso, Lorenzo, Pedrosa, et même Espargaro au freinage.

A cet instant, on comprend qu’il y a un problème sur la Yamaha et dans la ligne des stands, Rossi se fait encore doubler par Iannone qui écartera au freinage du virage #1.
Le scénario se répète dans l’enchaînement, où Rossi est nettement plus rapide que Pedrosa qu’il finit par doubler. Mais à la première ligne droite, le pilote Honda repasse sans problème. Un demi-tour plus tard, Rossi chute tout seul en perdant l’avant dans le premier droite.

Comme à l’accoutumé quand un pilote d’usine ne finit pas dans les trois premiers, il organise ensuite une conférence de presse dans son hospitality.

Valentino Rossi: “évidemment, la situation est différente cette année, avec ces pneus, car l’année dernière, les Bridgestone avaient d’autres problèmes mais nous étions en sécurité avec l’avant.
Cette année, si vous faites une petite erreur, vous la payez. Parce que, dans ce virage, je suis rentré à la même vitesse, mais il y avait deux bosses et j’étais peut-être un peu plus à l’intérieur, puis j’ai perdu l’avant. Vous devez donc être concentré, précis, et essayer de ne faire aucune erreur durant la course.
Quand j’ai réalisé (ce qui se passait), la moto était déjà trente mètres devant moi.

Michelin peut travailler, mais nous devons particulièrement travailler sur les motos, essayer de les améliorer pour qu’elles correspondent mieux à ces pneus, et en particulier, ne faire aucune erreur. Selon moi, c’est assez normal. Je pense que c’est pareil avec les Pirelli en Superbike; si vous faites une erreur, vous chutez. Les Bridgestone vous permettaient de faire de petites erreurs sans chuter. Les pneus Michelin sont performants, sont bien à piloter et je les aime. Le problème est que vous ne pouvez pas faire d’erreur.”

Interrogé sur le manque de performance de sa M1 dans les lignes droites, lors des deux premiers tours, Valentino Rossi a tenu les mêmes propos que Massimo Meregalli à l’antenne de BT Sport: “mon problème, aujourd’hui, c’est que j’ai brûlé mon embrayage lors du départ. Quelle qu’en soit la raison, nous avons quelques problèmes avec l’embrayage cette année, et nous en avons déjà eu en Argentine. Mais cette fois, j’ai brûlé l’embrayage et j’ai donc eu beaucoup de problèmes lors des deux tours car il patinait beaucoup et je devais ouvrir les gaz à 50% dans la ligne droite.
Mais j’étais là, et je pensais que je devais rester tranquille puisque, d’habitude, la température (de l’embrayage) descend après le départ et le feeling revient. En fait, j’ai senti le feeling revenir mais j’ai fait une erreur ensuite, peut-être à cause d’une perte de concentration.
C’est vraiment dommage, car nous avions très bien travaillé ce weekend; j’étais très compétitif, plus que par le passé ici-même, et j’aurais pu faire une bonne course. Mais j’ai fait une erreur. Cela arrive.”

Classement du Championnat du Monde 2016 

Pos. Pilote Moto Pays Points
1 Marc MARQUEZ Honda SPA 66
2 Jorge LORENZO Yamaha SPA 45
3 Valentino ROSSI Yamaha ITA 33
4 Pol ESPARGARO Yamaha SPA 28
5 Dani PEDROSA Honda SPA 27
6 Hector BARBERA Ducati SPA 25
7 Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA 23
8 Maverick VIÑALES Suzuki SPA 23
9 Eugene LAVERTY Ducati IRL 21
10 Aleix ESPARGARO Suzuki SPA 21
11 Andrea IANNONE Ducati ITA 16
12 Scott REDDING Ducati GBR 16
13 Bradley SMITH Yamaha GBR 16
14 Stefan BRADL Aprilia GER 15
15 Alvaro BAUTISTA Aprilia SPA 14
16 Michele PIRRO Ducati ITA 12
17 Tito RABAT Honda SPA 11
18 Jack MILLER Honda AUS 2
19 Yonny HERNANDEZ Ducati COL 2
20 Loris BAZ Ducati FRA 1
21 Cal CRUTCHLOW Honda GBR 0

 

Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP