Carmelo Ezpeleta l’avait bien précisé lors de sa conférence de presse; le tracé définitif des prochains Grands Prix de Catalogne sera étudié à Assen.  

On se rappelle que si une quasi unanimité s’était révélée pour la modification du funeste virage #12, il n’en avait pas été de même pour le #10 puisque Valentino Rossi et surtout Jorge Lorenzo s’y était montrés hostiles, avant que le Docteur ne fasse un brusque pas en arrière lors de la conférence post-Grand Prix.

Notons que pour expliquer la modification du virage #10, non impliqué dans l’accident de Luis Salom, nous avons une hypothèse que nous tenterons de vérifier…
Un tracé a besoin d’une homologation pour pouvoir y accueillir des courses. A Montmelo, deux tracés étaient homologués, celui des MotoGP et celui des F1 finalement adopté. Etait-ce le cas pour un tracé mixte incluant une modification du virage #12 sans la modification du virage #10?  Pas si sûr…

Quoi qu’il en soit, entre possible obligation d’assister à la Commission de sécurité pour les pilotes MotoGP, possible ouverture vers les pilotes Moto2 et Moto3, étude du tracé le plus sûr pour Barcelone, des mesures devraient être prises à Assen pour améliorer de façon globale la sécurité, non seulement à Montmelo, mais aussi sur tous les autres circuits.

Tous les articles sur : Jorge Lorenzo, Valentino Rossi