On connaît le phrasé percutant du pilote britannique Cal Crutchlow. Généralement décomposable en deux catégories, les attaques contre tel ou tel adversaire ou sa propre autopromotion, on pensait que cela était surtout motivé par son souci de renouveler son contrat et, donc, que cela s’arrêterait ceci étant fait.

Or, même si l’avenir du numéro 35 est assuré avec un contrat usine pour le futur immédiat, ses propos ne se tarissent pas pour autant, et c’est cette fois sur le site officiel MotoGP.com que l’on peut retrouver les extraits suivants de ce qui ressemble à une lettre de motivation accompagnant son curriculum vitae…

Cal Crutchlow :  « Je pense que c’est une très bonne machine, ultra compétitive, et que les ingénieurs du HRC travaillent d’arrache-pied. Mais je crois qu’il est difficile de piloter la Honda car elle est plutôt sensible. Je suis persuadé que si je peux les aider à bâtir une moto convenant à tous, elle serait bien meilleure. »

« Je ne suis pas toujours le plus rapide et je ne décroche pas toujours le meilleur résultat, mais il semble que je comprenne très bien la moto. Durant un test, je peux boucler cinq tours avec une nouvelle pièce que j’appréhende immédiatement, alors que cela peut nécessiter une journée entière à d’autres. Nous devons nous souvenir que quatre des pilotes Honda ne connaissent que la Honda. Dani et Marc sont très rapides et très bons dans le test de nouveaux composants. Mais ils cherchent également à décrocher leurs propres résultats, à se frayer leur propre chemin. Habituellement, si je trouve quelque chose qui fonctionne, tout le monde pourra en profiter. Lorsqu’ils découvrent quelque chose qui marche, cela leur est spécifique. »

Cal Crutchlow vise-t-il carrément la place de Dani Pedrosa en 2019 ?

Source : MotoGP.com