Alors que Tetsuta Nagashima remportait une superbe victoire avec l’équipe junior d’Aki Ajo et que Steve Odendaal chutait, Eric Granado terminait en deuxième position devant Ricky Cardus sur la TransFiormers et Alan Techer sur sa NTS.

Au final, avec exactement le même nombre de points pour Techer et Nagashima pour la deuxième place du championnat, Alan terminait troisième au départage des places d’honneur.

En compagnie de l’homme de la pole position Steven Odendaal (Kalex), Champion CEV Moto2 2016, et de Tetsuta Nagashima (Kalex), Alan Techer (NTS NH-6) partait depuis la première ligne. Sur la deuxième figuraient Augusto Fernandez (Mistral Tech 3), Federico Fuligni (Kalex) et Dimas Ekky (Kalex). Iker Lecuona sur la troisième côtoyait Eric Granado, ainsi que Ricky Cardus sur la TransFIORmers. Thibaut Gourin partait de la dixième ligne (il était sixième en Superstock, sur R6) et Guillaume Raymond (FTR) de la douzième. En raison des péripéties de Lorenzo Dalla Porta en Moto3 lors de la course précédente et de l’incertitude météorologique, le départ était retardé de 15 minutes.

Odendaal était le plus rapide à l’extinction des feux devant Ekky, Nagashima, Cardus, Granado et Techer. Le départ d’Alan Techer n’avait pas été idéal, contrairement à celui de Cardus, jailli avec la TransFIORmers de Christian Boudinot qui vécut le week-end dernier un GP de Valencia assez difficile. Cardus est pilote essayeur pour la nouvelle WP-KTM Moto2. Odendaal contrôlait le début de la course, mais l’étonnant Indonésien Dimas Ekky restait collé à sa roue arrière, avec Cardus de plus en plus menaçant, devant Granado, Nagashima et Techer. Gourin était vingt-septième et Raymond trente-et-unième.

Dimas Ekky prenait la tête devant Nagashima, mais Cardus s’emparait de la deuxième position. Puis Nagashima prenait le commandement devant Cardus, Granado, Ekky, Odendaal, Techer et Fernandez. La bagarre entre les sept premiers était somptueuse. La TransFIORmers de Cardus menaçait le leader Nagashima à la mi-course, pendant que Techer doublait Ekky pour la cinquième place. Dimas Ekky chutait sans gravité, après un magnifique début de course.

techer-2

 

La lutte pour la victoire opposait Nagashima à Cardus, Odendaal, Granado et Techer, groupés en une seconde. Gabriele Riuju crashait sa Mistral Tech 3 sans gravité. Nagashima avait alors deux points d’avance sur Techer pour la deuxième place du championnat. Alan perdait un petit peu de terrain à 5 tours de la fin et pointait à 1.8 du quatuor de tête. Odendaal passait deuxième, sortait au large et revenait troisième en piste, derrière Nagashima et Cardus. Odendaal chutait sans gravité. Nagashima précédait alors Cardus et Granado de 1.3, et Techer de 2.9. Nagashima et Techer étaient alors strictement à égalité à la deuxième place du championnat. Thibaut Gourin était vingt-quatrième, et quatrième en Superstock.

Nagashima creusait un écart supérieur à deux secondes dans les derniers tours, alors que la lutte pour la deuxième position opposait Granado, Cardus et Techer. Fernandez cinquième était à 3.8 du Français. Sous le drapeau à damier, Tetsuta Nagashima remportait sa première victoire de l’année devant Eric Granado, Ricky Cardus et Alan Techer. Thibaut Gourin terminait vingt-quatrième et quatrième en Superstock, et Guillaume Raymond vingt-neuvième.

capfghjture

Classement

catypture

Classement final du championnat 

cafghjpture

ghj

Tous les articles sur : Alan Techer, Ricard Cardus, Tetsuta Nagashima