Ce week-end, le Grand Prix du Japon est la première d’une série de trois courses qui se disputeront en l’espace de trois week-ends consécutifs entre l’Asie et le Pacifique. L’équipe LCR Honda fera bien évidemment tout son possible pour consolider la place de Cal Crutchlow en tant que premier pilote satellite au classement du championnat.

Le Britannique de 30 ans occupe ainsi la sixième position provisoire du championnat grâce notamment à une excellente cinquième place obtenue lors de la dernière épreuve en Aragón. Disputé sur le Twin Ring de Motegi, le circuit de la maison-mère Honda, le Grand Prix de dimanche sera une nouvelle occasion pour le natif de Coventry de décrocher un résultat honorable après avoir montré tout son potentiel depuis le mois de juillet.

La piste nippone a une configuration typée “Stop and Go” avec plusieurs lignes droites reliées entre elles par des épingles qui se négocient souvent sur le premier ou second rapport. Les longs freinages brutaux auxquels sont soumises les machines en font le tracé le plus contraignant de tout le calendrier MotoGP au niveau des freins.

Cal Crutchlow #35

“J’attends vraiment ce week-end avec beaucoup d’impatience, la première des trois courses outremer de la tournée entre l’Asie et le Pacifique. Elle se déroule notamment sur le circuit de la maison-mère Honda, ce qui représente une source de motivation supplémentaire pour toute l’équipe LCR Honda et moi-même. Comme nous le savons pertinemment, l’accélération de la moto a été notre point faible cette saison, et ici nous allons essayer de combler ce déficit dans des domaines où nous semblons avoir un léger avantage, c’est-à-dire les zones de freinage et les virages rapides. J’espère bien évidemment réussir un bon week-end ici à Motegi en décrochant un résultat satisfaisant et ainsi entamer de bonne manière cette série de trois Grands Prix.”

Tous les articles sur : Cal Crutchlow