Michelin sous le feu des projecteurs au Qatar

Michelin a bouclé tous ses tests de pré-saison et est désormais tourné vers Losail, au Qatar, pour la première manche du Championnat du monde MotoGP 2017.
Après trois séances d’essais hivernaux très positives, Michelin va lancer un pneu avant MICHELIN Power Slick au profil différent au Qatar ce week-end. Ce pneu avait déjà roulé comme prototype lors de la dernière course 2016 à Valence, et, après quelques modifications mineures apportées cet hiver et lors des essais de pré-saison, il va débuter officiellement en Grand Prix à Losail. Une évolution du pneu arrière sera également disponible, fruit de tests intensifs et de retours d’info précieux de la part de 23 pilotes de MotoGP. Conçu pour offrir plus de motricité et un meilleur pilotage, ce pneumatique a donné des résultats impressionnants en essais. Suite à un changement de réglementation, Michelin proposera désormais trois pneus slicks pour l’avant et l’arrière sur chaque course. Il s’agit de versions soft, medium et hard qui seront identifiées respectivement par une bande blanche, sans bande, et une bande jaune. Toutes les versions du pneu arrière sont asymétriques avec un côté droit plus dur adapté au revêtement abrasif de Losail.

Le Qatar se situe dans le Golfe Persique et se compose essentiellement de déserts arides, de plages et de dunes de sable. Avec un climat aussi sec, les chances de pluie sont très, très minces, mais pour la première fois, le pneu MICHELIN Power Rain sera tout de même disponible en cas de précipitations. Après de récents tests sur ce circuit par la Dorna et l’équipe sécurité de la FIM, il a été décidé qu’en cas de pluie pendant les essais, les pilotes doivent pouvoir rouler dans ces conditions. Leurs remarques seront alors prises en compte par la Commission de Sécurité avant de décider si oui ou non il est possible de modifier le protocole selon lequel le circuit n’est pas utilisé en cas de pluie. S’il pleut pour la course, alors d’autres séances d’essais seront programmées pour déterminer si la course peut avoir lieu ou si elle sera reportée au jour suivant – comme cela est arrivé en 2009 lorsque des trombes d’eau se sont abattues sur le circuit de 5,380 km juste avant le départ. La décision sera prise après consultation de la Commission de Sécurité. De par ces nouvelles dispositions, Michelin acheminera des versions soft et medium du pneu pluie pour l’avant et l’arrière, lesquelles seront identifiées par une bande bleue et sans bande. Il n’y a plus de pneu intermédiaire dans l’allocation pneumatique en 2017.

Le Losail International Circuit a ouvert ses portes en 2004 et accueille régulièrement le MotoGP depuis lors. C’est toujours la seule course nocturne du calendrier. Un nombre impressionnant de projecteurs inondent suffisamment la piste de lumens pour que les pilotes évoluent en toute sécurité, et les faisceaux directionnels sont tous conçus pour dévier la lumière de la surface et éviter l’éblouissement.

L’an passé, cette course a marqué le retour de Michelin en MotoGP et le manufacturier français avait obtenu de très bons résultats avec des records du tour battus. Les récents tests IRTA au Qatar ont également montré des chronos spectaculaires. Les premiers roulages sont programmés jeudi 23 mars avec les essais libres 2017. Deux autres séances d’essais libres sont prévues vendredi, avant les qualifications samedi soir. Dimanche, la course (22 tours) s’élancera à 21h00 heure locale (20h00 heure française)

Piero Taramasso – Manager Deux-roues, Michelin Motorsport :

 « Après tout le travail hivernal et les tests de pré-saison, l’heure est enfin à la compétition. Le Qatar est une épreuve unique avec ses propres challenges et nous avions effectué une belle prestation pour notre retour en MotoGP l’an passé. On espère donc rééditer ces performances. La piste peut être très abrasive quand le sable est projeté sur l’asphalte ou très glissante avec l’humidité, et ceci rend les choix de pneus difficiles et déterminants. C’est la première fois que les pilotes pourront choisir entre trois versions de slicks pour l’avant et l’arrière. Nous sommes donc parés pour toutes les conditions. C’est aussi la première fois que l’on apporte des pneus pluie au Qatar. On espère que s’il pleut, les pilotes pourront tester ces pneus et dire si la course peut avoir lieu ou pas. Il n’y a jamais eu de « wet » course à Losail, alors s’il pleut et que les pilotes sont ok pour courir, le spectacle pourrait être incroyable sous les projecteurs. »

michelin-2

Téléchargez la Race Card en français

michelin

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :