Jack Miller a prématurément quitté le Grand Prix d’Italie après avoir été l’une des victimes innocentes d’un accrochage au premier virage. Une énorme désillusion pour le pilote du Team Estrella Galicia qui pensait pouvoir inscrire quelques points sur le circuit du Mugello.

La malchance semble malheureusement poursuivre l’Australien depuis son accident cet hiver lors d’un entraînement en motocross. Cette fois, sa course a pris fin après seulement 500 mètres.

Dix-septième sur la grille de départ, Miller était d’autant plus confiant qu’il avait retrouvé un bon feeling avec sa Honda RC213V.

Tito Rabat a dû lui renoncer à prendre le départ après s’être fracturé la clavicule gauche durant les essais de samedi. Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS sera opéré demain à Barcelone à l’hôpital universitaire Dexeus.

Une décision quant sa participation à la prochaine course en Catalogne sera pris à l’issue de cette intervention chirurgicale.

La sixième course du championnat du monde MotoGP a été aujourd’hui remportée par Jorge Lorenzo.

Jack Miller : DNF
« Ma course n’a pas duré plus de cinq cent mètres mais c’est malheureusement le genre de choses qu’on ne peut contrôler. Nous avions travaillé tout le week-end pour obtenir de bons réglages pour la course et c’est très décevant que celle-ci soit arrêtée au premier virage. J’ai été percuté par derrière par la moto de Bautista qui a semble-t-il perdu l’avant au freinage. C’est vraiment dommage, même si les progrès réalisés ce week-end sont positifs. Je suis désolé pour l’équipe et nos sponsors, mais il faut maintenant mettre cette mésaventure derrière nous et regarder devant pour préparer au mieux la prochaine course à Barcelone. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Cela aura été un week-end bien difficile. Il y a d’abord eu la chute et la blessure de Tito samedi, puis aujourd’hui cet accrochage dont a été victime Jack au premier virage. La seule bonne nouvelle, c’est qu’il n’ait pas été blessé dans cette nouvelle mésaventure. Nous sommes loin de nos objectifs en termes de résultats et il y a désormais urgence. Il va falloir se poser et réfléchir de quelle manière nous pouvons progresser d’ici la prochaine course à Barcelone qui aura lieu dans deux semaines. »

Tous les articles sur : Jack Miller