Franco Morbidelli et Alex Marquez ont validé leur carton pour le circuit de Spielberg après deux journées d’essais sur la piste qui accueillera le mois prochain le Grand Prix d’Autriche.

La course de Spielberg donnera le coup d’envoi de la seconde moitié de la saison 2016 dans quelques semaines, et les deux pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS sont prêts à y retourner après avoir bouclé 300 tours à eux deux lors de ces deux journées de test.

Pour Morbidelli comme pour Marquez, l’objectif numéro un de ces essais était de se familiariser avec une piste de 4,318 km revenue cette saison au calendrier du championnat MotoGP après une longue absence. Les deux pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS en ont également profité pour travailler à la mise au point de leur Kalex pour un tracé qui comporte sept virages à droite et trois virages à gauche, ainsi que de nombreux changements d’élévation.

Le Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS retournera en Autriche le mois prochain pour le lancement de la seconde moitié de la saison.

Franco Morbidelli : 185 tours – 1’30.1
« Ce test a été positif car nous avons pu essayer de nombreuses choses sur la moto et la plupart nous ont permis de progresser. J’en suis heureux. Le circuit de Spielberg est très beau et très sympa à rouler. Je suis impatient de le retrouver le mois prochain pour lancer la seconde moitié du championnat. »

Alex Marquez : 186 tours – 1’30.3
« Je suis content d’avoir été à Spielberg et je peux dire après ces deux journées que j’aime beaucoup la piste. C’est un circuit intéressant. Nous devons encore progresser au niveau des chronos pour le week-end de course mais je suis confiant pour y parvenir. L’heure est venue maintenant de se relaxer et de recharger les batteries avant de retourner en Autriche pour attaquer la deuxième partie de la saison. Espérons que cela soit avec un bon résultat. »

Naoya Kaneko : Chef Ingénieur Alex Marquez
« Nous étions un peu inquiets avant ce test car les prévisions météorologiques n’étaient pas prometteuses, mais nous avons pu finalement bien travailler jusqu’à trois heures de l’après-midi durant les deux jours. Ce test a donc été productif. Nous avons pu boucler notre programme et nous avons désormais une bonne base de réglages pour le circuit. Nous avons également une vue claire de ce qu’il nous faut améliorer quand nous reviendrons le mois prochain pour la course. »

Tous les articles sur : Alex Marquez, Franco Morbidelli