Avec sa septième place obtenue ce dimanche en Allemagne, Aleix a été très près d’égaler le meilleur résultat de la RS-GP cette année qui était la sixième position au Qatar. Mais au-delà du résultat brut, c’est surtout le fait qu’il ait été compétitif en compagnie des meilleurs pendant tout le week-end qui est le plus important.

La quatrième place des essais libres était déjà un bon résultat, derrière Marc Marquez, Maverick Vinales et Jonas Folger, soit devant quatre des cinq Honda, et toutes les Ducati. Les qualifications manifestaient également une bonne valeur, avec le huitième temps obtenu juste devant Valentino Rossi, Andrea Dovizioso et Maverick Vinales.

Le départ d’Espargaro était impeccable, avec la septième position au premier tour. Puis Aleix se faisait passer par Cal Crutchlow et Andrea Dovizioso. Mais il redoublait Crutchlow, et avalait Jorge Lorenzo dans la foulée. Il passait Danilo Petrucci, mais devait céder à Maverick Vinales, puis à Alvaro Bautista.

Il attaquait Andrea Dovizioso, alors leader du Championnat du Monde, et le doublait à trois tours du drapeau à damier. Il terminait finalement septième, ce qui lui mettait du baume au cœur ainsi qu’à l’équipe Aprilia, récemment encore un peu démoralisée par quelques casses. La deuxième partie de la saison pouvait être envisagée sous des auspices favorables.

D’après Aleix Espargaro, « Un bon résultat, mais pour être honnête, j’attendais quelque chose d’encore mieux. À l’exception de Jonas et Marc, qui ont fait une course extraordinaire, j’ai pensé que j’aurais pu être plus proche du podium.

« Malheureusement, au début, j’ai dû forcer beaucoup pour dépasser, stressant le pneu avant et perdant quelques dixièmes. En tout cas, ce fut un week-end positif pour nous. Nous progressons étape par étape.

« Rester avec les pilotes les plus forts pendant presque toute la course est positif. Maintenant, je pense à la détente pendant la pause et à être prêt lorsque nous arriverons à Brno. 

« Je vais avoir quelques jours de congé avec ma femme, je ne veux pas penser aux motos. Je ne prévois pas de monter sur une moto lors des 20 prochains jours, pas même une machine de motocross. C’est bon pour la tête, j’ai besoin de cette pause créative après les neuf premières courses. J’espère que nous aurons rechargé les batteries pour Brno. Parce que la deuxième moitié de la saison sera très difficile.”

Pour Romano Albesiano, Directeur de la compétition d’Aprilia, « Belle course pour Aleix. Il était ensemble sur terrain égal avec des motos et des pilotes qui luttent pour le Championnat. Nous sommes vraiment très proches de rester avec les leaders.  

« Nous avons été parmi les meilleurs au cours du week-end et c’est extrêmement positif, surtout sur le sec. S’il n’avait pas plu le samedi, Aleix aurait pu partir encore mieux sur la grille et cela l’aurait aidé à fatiguer moins le pneu avant en luttant dans les premiers tours, mais nous sommes vraiment satisfaits de la façon dont les choses se sont passées. Des innovations techniques importantes arriveront bientôt afin que nous puissions continuer à croître et aller au-delà de ce bon niveau que notre projet a atteint. »

Selon Fausto Gresini, team Manager, « Nous étions avec les pilotes qui luttent pour le titre pendant toute la course. C’est un résultat fantastique qui démontre le niveau de compétitivité auquel nous sommes parvenus.  

« Maintenant, nous sommes vraiment proches de faire jeu égal pour les meilleures places. À la mi-saison, notre résultat est nettement positif et nous continuerons à progresser. Le crédit va à Aleix, Aprilia qui travaille très bien et à toute l’équipe qui a habilement géré la RS-GP. »

Résultats du Grand Prix d’Allemagne :

1. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 40m 59.525s
2. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 41m 2.835s
3. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 41m 11.071s
4. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 41m 13.778s
5. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 41m 14.505s
6. Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP16) 41m 16.059s
7. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 41m 19.261s
8. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 41m 19.713s
9. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 41m 20.663s
10. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 41m 23.735s
11. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 41m 25.184s
12. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) 41m 31.065s
13. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 41m 31.704s
14. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 41m 35.978s
15. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 41m 37.296s
16. Mika Kallio FIN Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 41m 37.377s
17. Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP15) 41m 38.848s
18. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 41m 40.715s
19. Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 41m 59.375s
20. Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) 42m 1.189s
21. Alex Rins ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR)* 42m 1.220s

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1 Marc MARQUEZ-Honda 129 points

2 Maverick VIÑALES-Yamaha 124

3 Andrea DOVIZIOSO-Ducati 123

4 Valentino ROSSI-Yamaha 119

5 Dani PEDROSA-Honda 103

6 Johann ZARCO-Yamaha 84

7 Jonas FOLGER-Yamaha 71

8 Danilo PETRUCCI-Ducati 66

9 Jorge LORENZO-Ducati 65

10 Cal CRUTCHLOW-Honda 64

11 Alvaro BAUTISTA-Ducati 44

12 Jack MILLER-Honda 41

13 Scott REDDING-Ducati 33

14 Aleix ESPARGARO-Aprilia 32

15 Loris BAZ-Ducati 31

Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini