La situation est grave pour Marc Marquez, qui après le cinquième Grand Prix de l’année n’occupe que la quatrième position au classement général provisoire, déjà à 27 points du leader Maverick Vinales, et précédé par son coéquipier Dani Pedrosa et Valentino Rossi.

Le Champion du Monde en titre ne dispose actuellement que de 3 points d’avance sur Johann Zarco et de 4 sur Andrea Dovizioso. Depuis le début de la saison, Marc n’a remporté qu’une seule victoire, au Texas, et n’est monté qu’une autre fois sur le podium avec sa deuxième place à Jerez, derrière son coéquipier Dani Pedrosa. Une quatrième place lors de l’épreuve inaugurale au Qatar complète son palmarès 2017, les deux autres courses en Argentine et en France s’étant soldées par des chutes.

Marc Márquez a obtenu de bons résultats au Mugello dans le passé, sans qu’ils soient pour autant exceptionnels. En 9 participations, il a remporté trois victoires, en 2010 en 125, en Moto2 en 2011 et en 2014 en MotoGP. Il a également terminé deuxième l’année dernière en MotoGP

Au niveau des qualifications, il a réalisé la pole position en 2011 en Moto2 puis en 2014 en MotoGP. Il s’est aussi élancé depuis la première ligne en 2012, l’année où il a remporté le Championnat du Monde Moto2, avec le deuxième temps.

Les deux prochains week-ends vont être très importants pour Marquez, car une nouvelle contre-performance au Mugello pourrait être rédhibitoire pour la suite du Championnat. Puis le 11 juin aura lieu de GP de Catalogne, à quelques kilomètres de Cervera, le village de la famille Marquez.

Pour Marc Márquez, « Nous nous préparions pour la journée d’essais à Montmeló la semaine dernière lorsque nous avons été informés de la terrible nouvelle au sujet du décès de Nicky. C’était un excellent pilote et une personne incroyable.  

« Je me souviens, quand j’avais 15 ans au début de ma carrière en Championnat du Monde et que mon anglais était très pauvre, il essayait de parler espagnol. Il était amusant, décontracté et me considérait comme son petit frère.

« Nous avons ensuite partagé le même box l’an dernier en Australie et nous avons fait une bonne fête après la course. Tout comme sa famille, il était passionné par la moto et il sera toujours dans nos cœurs.

« Au sujet des essais, nous avons travaillé sur le set-up de la machine et nous nous sommes plus particulièrement concentrés sur le pneu avant Michelin que nous commencerons à utiliser au Mugello. Avec ce pneu, je ressentais moins de mouvement à l’avant et le feeling était plus régulier tout au long d’un tour.  

« Il reste encore à savoir la façon dont il se comportera sur la durée d’une course. Toujours est-il qu’avec mon style de pilotage, je me sens mieux avec. Je suis convaincu qu’au Mugello, celui-ci nous aidera un peu plus. »

C’est au Mugello que Marquez réalisa sa chute à plus haute vitesse, lors de sa première saison en MotoGP en 2013 :

Photos et source © Repsol Media

 

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team