La course Moto2 a vu s’opposer pour la victoire Francesco Bagnaia et Lorenzo Baldassarri. Deux Italiens, deux amis, deux membres de la VR46 Riders Academy, mais aussi deux colocataires. Les deux pilotes partagent en effet un appartement dans la ville de Pesaro, et se retrouver à se battre en piste les a beaucoup amusés !


Dans un entretien accordé à Anna Maria Di Luca pour Sky Sport, Francesco Bagnaia est revenu sur leur duel, qu’ils savaient tous deux possible avant le départ de la course : « Au vu des résultats des tests et des essais du week-end, nous savions que nous pourrions nous battre pour le podium et même pour la victoire. Le samedi soir nous nous sommes croisés à la Clinique Mobile et avons discuté un peu, mais rien de spécial. »

L’un, Bagnaia, s’est imposé pour la première fois de sa carrière, l’autre, Baldassarri, est remonté sur le podium après une saison 2017 compliquée. Chacun a donc terminé la course heureux : « Au Parc Fermé nous nous sommes félicités car la course a été belle et nous nous sommes vraiment amusés ! Il m’a confié qu’il ne s’attendait pas à ce qu’avec la gomme plus dure je réussisse à attaquer autant et à distancer mes adversaires. Moi, à l’inverse, je ne pensais pas que lui et Álex (Márquez) réussiraient à combler l’écart dans les derniers tours. »

Concernant leur relation, « Pecco » s’est confié sur les petites habitudes de chacun. S’il a reconnu être moins bien organisé que Lorenzo, il a néanmoins confié être celui qui fait le plus la cuisine et le ménage !

Pour ce qui est des défis, chacun a sa spécialité : « A la Play Station je gagne presque toujours, par contre il se rattrape au Ranch puisqu’il m’y bat systématiquement. »

Se battre aux avant-postes d’un Grand Prix en championnat du monde reste quand même leur plus grande joie et les colocataires espèrent pouvoir réitérer la bagarre : « Ce serait super que d’autres week-ends comme le Qatar arrivent : rapides aux essais et une belle course. J’aimerais qu’on s’amuse comme à Doha, et puis ensuite on verra le résultat. »