Champion du Monde de Superbike avec une Ducati en 2011 et deux fois vainqueur d’un Grand Prix, Carlos Checa s’est reconverti dans les courses dans le sable qu’il accomplit avec bonheur au volant d’un buggy. Pour autant, il regarde toujours ce qui se passe en vitesse moto. On l’a vu cette année dans les coulisses du team AGR en Moto2, il a soutenu un temps Maria Herrera et Yonny Hernandez, et voilà que, sur GPOne, il donne déjà son pronostic pour 2018 en MotoGP. Une saison qui devrait ressembler à la précédente…

Carlos Checa a trouvé de qui s’occuper depuis qu’il a déposé son cuir. Toujours dans les petits papiers de la marque Nolan, il reste en contact avec le gratin et les Grands Prix, ce qui lui permet d’avoir un avis éclairé : « j’ai suivi la saison 2017 et ce qui s’est passé notamment avec Dovizioso ne relève pas du miracle. Le miracle n’existe pas à ce niveau. Dovi mérite amplement ce qui lui arrive, c’est la démonstration que le travail paye. Il a montré à tous la signification de l’effort. Et finir second au championnat derrière un pilote comme Márquez, c’est aussi en quelque sorte une victoire ».

Car Marc Márquez est bien le phénomène du moment : « seul un pilote d’exception comme Márquez a pu priver Dovi du titre. C’est le plus rapide jamais vu dans la catégorie. C’est un champion complet avec un mental extraordinaire et une détermination impressionnante. C’est cet état d’esprit qui m’épate le plus. S’il poursuit à ce niveau, alors ce sera très dur pour les autres de gagner des titres ».

Et les autres, il les cite… « Je m’attendais à bien mieux de Lorenzo et il ne pourra que progresser en 2018. J’aurais pensé que Viñales serait là jusqu’à la fin de la saison, mais ça n’a pas été le cas. Zarco sera à surveiller dans l’avenir et je suis convaincu qu’il peut se battre pour le titre en 2018. Sa Yamaha n’est pas vraiment différente des machines officielles. Quant à Valentino Rossi, il continuera tant qu’il sera compétitif. Il veut encore un titre et s’il gère bien dès le début de saison, il sera de la partie ».

Mais Carlos Checa avoue déjà son pronostic : « je ne m’attends pas à un bouleversement. Les motos resteront pratiquement les mêmes. Il n’y aura pas de gros changements dans les équipes. Je m’attends à un championnat comme le précédent qui se jouera entre Dovizioso et Márquez ».

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team