C’est reparti ! En ce 28 janvier de l’an de grâce 2018, le MotoGP s’est à nouveau réveillé et fait sa rentrée pour trois jours de test sur le tracé de Sepang. Un retour aux affaires qui n’est pas pour déplaire aux pilotes qui ont trouvé leur hibernation forcée par la trêve bien longue. Le Champion du Monde en titre Marc Marquez n’est pas le dernier à vouloir reprendre le collier. Il remet bien volontiers sa couronne en jeu. Et il faudra aller la chercher !

C’est un Marc Márquez affûté comme une lame qui se présente en Malaisie pour les premiers tours de roues de l’année avec sa RC213V. Au sortir d’une campagne 2017 victorieuse, mais si éprouvante qu’elle l’a contraint à prendre des vacances dès les essais d’après-saison de Valence, oubliant ainsi ceux de Jerez, l’officiel Honda est de retour avec l’enthousiasme qu’on lui connait : « après deux mois passés loin des circuits, je suis impatient de piloter à nouveau ma moto. J’ai travaillé dur durant cette période pour arriver à Sepang à 100% ».

« J’ai eu aussi le temps de penser sur ce que l’on pouvait améliorer sur la moto depuis l’année dernière. Nous sommes prêts à faire tout ce qui est possible pour avoir une chance de se battre à nouveau pour le titre. Il va nous falloir être au moins aussi rapide mais avec moins d’accidents ! Chaque saison est une nouvelle histoire. Qu’importe que vous ayez gagné un, deux ou même quatre titres ou aucun. On commencera tous avec zéro point ! »

Les tests de Sepang se prolongeront jusqu’au 31 janvier avant un voyage inédit en Indonésie pour se familiariser avec le tracé de Buriram du 16 au 18 février. Puis ce seront les préliminaires avec le Qatar du 1er au 3 mars avant le lancement des hostilités sur le même tracé de Losail le 18 mars. On rappellera que dans le box Honda, c’est Alberto Puig qui sera team manager, en lieu et place de Livio Suppo.