Responsable technique de la moto de Jonas Folger, Nicolas Goyon a pu voir dans le stand Tech 3 évoluer à ses côtés Johann Zarco et Guy Coulon, et effectuer des comparaisons directes entre les deux pilotes puisque chez Yamaha les données enregistrées sont consultables par tous les techniciens. Voici comment Nicolas explique l’exceptionnelle saison 2017 réalisée par Johann.

« Si vous comparez Johann Zarco à Maverick Viñales et Valentino Rossi, c’est le pilote Yamaha qui a le style parfait pour cette machine. Son style de pilotage est très similaire à celui de Jorge Lorenzo », selon Goyon.

Sur la totalité de la saison 2017, les pilotes d’usine Yamaha ont seulement remporté quatre victoires en 18 courses (trois pour Vinales et une pour Rossi). Le manque d’adhérence à la roue arrière était l’une des raisons pour lesquelles Valentino Rossi et Maverick Viñales n’ont pas pu garder compétitive la Yamaha 2017 jusqu’à la fin du combat pour le titre. Même les rookies Johann Zarco et Jonas Folger de l’équipe Tech3 les ont surpassés plusieurs fois avec la Yamaha 2016.

Goyon connaît également l’argument selon lequel les succès de Folger et Zarco ne sont dus qu’à la Yamaha 2016. « On a beaucoup parlé de la qualité de la Yamaha 2016, estime Nicolas. Mais je suis convaincu que la machine d’usine n’était pas mauvaise.

« Pour nous, c’était un avantage de travailler avec une moto fiable que nous connaissions bien. Nous n’avons pas eu à développer un châssis comme les pilotes d’usine, qui ont dû s’adapter à de nombreux changements.

« Faire ce travail pendant les week-ends de course est très difficile. Nous avons pu nous concentrer sur nous-mêmes et travailler sur le style des pilotes. C’est l’une des raisons de la bonne performance de Jonas et Johann. Constater leur potentiel était très positif pour nous.

« Vous devez conduire cette machine avec douceur, freiner doucement, accélérer doucement et régler la moto en douceur. C’est le style de pilotage spécial dont vous avez besoin pour une Yamaha. Ce style rend les pilotes rapides. C’est ce style de conduite a rendu Lorenzo spécial sur le Yamaha. »

Photo © Tech 3

Source : Speedweek.com