Team manager de l’équipe Sky Racing VR46, Pablo Nieto dispose cette année d’un quatuor de haut niveau avec en Moto3 Nicolò Bulega et le Champion du Monde Junior Dennis Foggia, et en Moto2 Francesco Bagnaia et Luca Marini.

Lors des tests de Jerez, le débutant Foggia réalisait un brillant quatrième temps au classement combiné, tandis que Bulega était neuvième. On attendait beaucoup de Nicolo l’an dernier, mais le manque de compétitivité des KTM face aux Honda fut un handicap insurmontable.

Nicolo Bulega avait subi une fracture de la cheville, suite à un accident survenu lors des essais du vendredi en Moto3 au GP de Valence. Il avait été impliqué dans un incident avec son compatriote Niccolo Antonelli dans le virage 3 dans les dernières minutes du deuxième entraînement, fracturant sa cheville droite. Après une visite au centre hospitalier de Valence, il avait été emmené à l’hôpital Nisa Pardo de Aravaca à Madrid pour être opéré ce soir-là par le Dr Angel Villamor. L’opération avait été un succès. Mais cette blessure a mis fin à la saison de Bulega, l’empêchant de prendre part à la finale en fin de semaine et aux essais de la semaine suivante à Valence les 20 et 21 novembre. Avec comme meilleur résultat en course la quatrième place au Sachsenring l’année dernière, Bulega a terminé à la 12ème place du classement final Moto3, après avoir également décroché la pole position lors du Grand Prix de Motegi l’an dernier.

En 2017 en Moto2, Luca Marini, le demi-frère de Valentino Rossi, ne pouvait terminer mieux que quinzième au Championnat sur une Kalex du Forward Racing Team. Par contre Francesco Bagnaia finissait l’année en superbe cinquième position, rookie de l’année loin devant Brad Binder et Fabio Quartararo. Deuxième des qualifications au Mans, Bagnaia terminait sur le podium à Jerez, au Mans, en Allemagne et à Misano, ce qui était exceptionnel pour un débutant.

Bagnaia confirmait lors des récents tests de Jerez avec le deuxième temps, alors que Marini était bon septième. « Nous sommes très heureux et satisfaits de Pecco et Luca, affirmait Nieto. Leur feeling avec la moto est très bon, ce qui est la chose la plus importante. Pecco a fait du très bon travail et s’est concentré sur son rythme pour les courses. En ce moment tout va très bien. Il est encore trop tôt pour parler du titre. Mais bien sûr, Pecco est très fort. Luca m’impressionne beaucoup, il travaille très bien. Je pense qu’il sera très rapide ».

Il ne reste plus qu’à espérer que les pilotes Moto3 se hissent à son niveau : « Nicolò était incapable de faire de la moto cet hiver en raison de sa blessure. C’est pourquoi les premiers jours de test ont été très difficiles pour lui, il souffrait toujours. Ça s’est amélioré le dernier jour. Il a besoin de reconstruire ses sensations sur la moto. Dennis a encore beaucoup de travail à faire, mais tout va bien. Nous le connaissons depuis les championnats du monde juniors, mais c’est autre chose. Il doit apprendre et s’amuser. »

Photos © Sky Racing Team VR46

Source : Speedweek.com