Pas pleinement satisfait de sa deuxième place en qualification, Cal Crutchlow n’a pas fait un excellent premier tour en course. Rétrogradant jusqu’à la quatrième position, le pilote britannique a ensuite mis six tours pour récupérer sa place de qualification avant d’hériter, cinq boucles plus tard, du leadership de la course suite à la chute de Marc Marquez.

Tout juste descendu de sa Honda RC213-V privée, le pilote LCR s’est confié au micro du site MotoGP.com

Félicitations! Vous remportez le second Grand Prix de votre carrière. Avez-vous eu un doute quand vous avez vu Marquez chuter avec le même pneu avant dur que vous ?

Cal Crutchlow: “Oui, j’étais terrifié ! Je freinais vraiment très faiblement dans certains virages durant toute la course. Je savais que c’était critique jusqu’à la fin de la course. Vous savez, j’avais chuté il y a deux ans, quand j’avais un écart de dix secondes derrière moi. J’étais assez effrayé avec ça, pour être honnête. Je ne voulais pas faire la même erreur mais je savais que je devais continuer à attaquer pour ne pas perdre la chaleur dans le pneu avant. J’étais assez confiant de pouvoir rattraper Marc, mais quand il a chuté, je me suis demandé ce que je devais faire. J’ai donc continué et gardé le même rythme mais les 10 ou 12 derniers tours, je n’ai pas vraiment attaqué; je me suis juste assuré de conserver la température dans le pneu avant. J’ai attaqué quand le soleil était caché, car je savais qu’on devait garder la température dans le pneu avant. Quand le soleil était sorti,  c’était un peu plus relax. Je sais que cela paraît complètement étrange, mais c’est Phillip Island et vous ne savez jamais ce qui peut arriver. Je suis vraiment reconnaissant envers l’équipe LCR Honda, ils ont fait un très bon travail ce week-end. Je suis très content de mon équipe, ils ont fait un super boulot durant tout le week-end. J’étais en réalité tout à fait confiant de pouvoir rattraper Marc dans la course, mais Honda a fait un vraiment bon travail avec la moto, il n’y pas de doute à ce propos. Nous pouvons maintenant attendre avec impatience les deux dernières courses puis on verra ce qui se passe pour l’année prochaine.”

Voir les détails de la course ici.

Crédit photo: Motogp.com

Tous les articles sur : Cal Crutchlow