Cette année, les organisateurs du Grand Prix de Saint-Marin avaient une nouvelle fois bien fait les choses.

Outre les nouvelles décorations réalisées par Aldo Drudi sur la piste (voir ici), outre les abords du circuit entièrement dotés de ses couleurs chatoyantes, le passage à très grande vitesse et très basse altitude d’un Tornado de l’armée de l’air italienne a encore fait monter d’un cran l’intensité des minutes précédant le départ de la course MotoGP.

Dans un bruit réellement assourdissant, et à une altitude inférieure à 100 m, l’avion s’est présenté post-combustion enclenchée en venant de la mer, puis a parcouru à trois reprises la ligne droite du Misano World Circuit « Marco Simoncelli ».

Les riverains des zones limitrophes du circuit avaient été prévenus afin de ne pas être effrayés par le vacarme.

Le Tornado était doté d’une décoration spéciale célébrant le 60e anniversaire du 311e Groupe de vol auquel il appartient.

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :