Red Bull Ring, vendredi, FP2, 14h11 : Aleix Espargaro perd le contrôle de sa Suzuki et se casse légèrement le troisième doigt de la main gauche.

Le replay des images diffusées par MotoGP.com montre brièvement les commissaires enlever la GSX-RR avec des sangles. La moto est assez abîmée et son carénage s’est arraché, ce qui permet de voir ce que l’on ne voit habituellement jamais; le cadre alu/carbone de la moto d’Hamamatsu !

Plus exactement un cadre en aluminium sur lequel les habituelles jambes qui servent à soutenir le moteur sont ici remplacées par des éléments en carbone. Ceux-ci sont donc boulonnés sur le cadre et le moteur, et existent en différentes rigidités pour s’adapter aux différents circuits.

Cette solution qui permet d’avoir de fait des réglages de rigidité latérale du châssis semble assez efficace au vu du comportement de la moto. En tout cas, beaucoup plus que le caisson en carbone utilisé par Ducati sur sa GP 7 à moteur porteur…

On remarquera également que cette pièce astucieuse fait à la fois partie intégrante du carénage et sert également d’extracteur d’air au radiateur; des idées novatrices dont nous sommes friands!

Nous avons coloré en bleu la pièce en question pour une meilleure compréhension.

Crédit photo : MotoGP.com

spy2

Tous les articles sur : Aleix Espargaro, Maverick Vinales