Jorge “Aspar” Martínez, ancien pilote et actuel propriétaire du team Angel Nieto, est né le  à Alzira, à proximité de Valencia. Pour célébrer le 40e anniversaire de sa première course, cette ville de 45 000 habitants située à une cinquantaine de kilomètres au Sud de Valence lui a rendu hommage dimanche dernier.

Aspar Martínez a participé à son premier Grand Prix en 1982 mais, bien avant cela, le jeune pilote d’alors a débuté dans les courses urbaines de la Communauté de Valence.

Et c’est escorté par plus de 200 motos que le quadruple champion du monde des petites cylindrées (3 fois en 80cc en 1986, 1987 et 1988, et 1 fois en 125cc en 1988) a parcouru les rues d’Alzira, accompagné par ailleurs par ses pilotes en mondial Moto3 et Moto2, Albert Arenas, Raul Fernandez, Jake Dixon et Xavi Cardelús.

Jorge “Aspar” Martínez: “Ce mois-ci marque les 40 ans de ma première course et c’est très agréable de regarder en arrière et de pouvoir se rappeler où j’ai commencé, dans des villages comme Alzira, Guadassuar, Cullera ou Xàtiva. C’est bon de regarder en arrière et de voir ce que nous avons accompli, de passer en revue ma carrière, de la Bultaco Streaker de 1979 à l’Aprilia de 1997. Mais je reste définitivement avec la Derbi de 1986, avec laquelle j’ai remporté mon premier titre.”

Aspar a ensuite passé en revue ses 40 ans de sport automobile avec des fans et des amis, entourés de ses vieux cuirs, trophées et motos. La Derbi de 1986 avec lequel Aspar a remporté son premier titre mondial était présente, ainsi que les motos Aprilia 125cc qu’il gérait en tant que chef d’équipe pour Alvaro Bautista, Gabor Talmacsi, Julian Simon et Nico Terol.

Aspar a également souligné trois personnalités qui ont joué un rôle clé dans sa carrière, Agustín Pérez Calafat, Ricardo Tormo et Angel Nieto. “Ce sont trois personnes que j’aurais bien aimé avoir avec nous aujourd’hui, car elles m’ont beaucoup aidé dans mes premiers jours”, a-t-il reconnu.

Il était accompagné des anciens pilotes Vicente Ferrer, Vicente Martinez, Antonio Huertas et de son compatriote et ancien pilote de F1, Adrián Campos, qui lui a offert sa première moto de course, une Bultaco Streaker avec laquelle il a débuté en 1979.

“Jorge avait beaucoup de talent. Nous avons tous les deux mené une vie parallèle: il a opté pour les deux roues, et moi pour les quatre. Ici, à Alzira, tout est né”, a rappelé Campos.

Vicente Martínez, frère de Jorge, a souligné que “Alzira est l’une des villes qui a donné le plus grand nombre de pilotes à Valence et ils ont un très bon niveau”. Il a aussi rappelé qu’Aspar avait volé sa moto alors qu’il ne voulait pas lui prêter. “La seule bonne chose est que, quand il l’a rendue, elle était encore plus propre”, a ajouté Vicente.

 

Tous les articles sur les Pilotes : Albert Arenas, Jake Dixon, Raúl Fernández, Xavi Cardelús

Tous les articles sur les Teams : Angel Nieto Team