ASBK J3 : Chute dans la première course et podium dans la seconde pour Jack Miller, Wayne Maxwell réalise le doublé

par | 5 décembre 2021

Wayne Maxwell a peut-être remporté la journée et le championnat de manière dominante, mais le champion du peuple était certainement Jack Miller, et même Wayne Maxwell est d’accord avec ça. Le pilote d’usine Ducati MotoGP Jack Miller a souhaité participer au championnat australien de Superbike au cours du week-end à The Bend par ses propres moyens – il a lui-même acheté sa moto et était accompagné des ses amis de Townsville – et a contribué à faire de la finale de la saison une grande fête populaire.

Ce dimanche a été mouvementé dès le Warm Up, lorsque Josh Hook, qui menait la séance, a chuté au virage deux, ce qui a déclenché le drapeau rouge. Le Champion du Monde FIM d’Endurance 2018 a été emmené au centre médical mais a été déclaré apte pour la course, il en “a juste demandé un peu trop au pneu arrière”.

Les pneus ont toujours été source de discussions en ASBK. La dernière fois que le Championnat ASBK a visité The Bend, c’était en 2019 et l’usure des pneus ici était dramatique. Bryan Staring a réussi un exploit sur la Kawasaki chaussées de Dunlop BCperformance avec une remontée fantastique qui lui a permis de remporter les trois courses. Les Dunlop ont affiché un avantage significatif sur la nouvelle surface abrasive, mais Pirelli et Michelin sont convaincus qu’ils ont comblé cet écart et ont maintenant des pneus qui iront sur la distance de course de 11 tours.

Le rythme sur un tour de Wayne Maxwell a été époustouflant tout le week-end, mais sur la distance de course de 11 tours, la longévité des pneus décidera du rythme au cours des derniers tours. Pour cela, les réglages de course sont un compromis entre rythme rapide et un compromis pour l’usure des pneus.

 

 

Le départ de la première course Alpinestars Superbike est donné. Jack Miller avait été un peu nerveux lors du départ, lui qui est habitué à avoir un contrôle de traction de niveau MotoGP et a joué avec l’embrayage à plusieurs reprises, ce qui l’a vu repoussé à la septième place. À l’avant, Wayne Maxwell était en tête de la course, Arthur Sissis à la deuxième place jusqu’à ce que Oli Bayliss le dépasse quelques virages plus tard pour prendre la deuxième place. Daniel Falzon a chuté tôt à la grande déception de la foule locale. Josh Hook est rentré aux stands à cause d’un problème technique.

Jack Miller a remonté l’intérieur d’Arthur Sissis pour prendre la troisième place sur les freins alors qu’ils entamaient le deuxième tour. Wayne Maxwell avait augmenté son avance à une seconde complète. Dans ce deuxième tour, Oli Bayliss a commis une petite erreur qui a permis à Jack Miller et à Arthur Sissis de dépasser le jeune pilote et de le repousser à la quatrième place.

À l’avant, Wayne Maxwell battait le record du tour en course pour porter son avantage sur Jack Miller à 1,2 seconde, qui avait toujours Arthur Sissis à ses trousses. Glenn Allerton était quatrième mais à plus de six secondes du leader de la course.

A mi-course, Wayne Maxwell a ensuite amélioré son avance à deux secondes. Cette seconde moitié de course pourrait voir les choses se bousculer alors que les pneus commençaient à se dégrader. Jack Miller luttait clairement avec sa Ducati pour avoir de l’adhérence. Arthur Sissis avait toujours raison avec lui et avait six secondes d’avance sur Glenn Allerton, quatrième. Un drapeau rouge a été agité suite à la chute d’Evan Byles au septième tour, souffrant mais conscient.

S’en est suivie une course sprint de 3 petits tours, au cours de laquelle Wayne Maxwell a pris le meilleur départ, mais Jack Miller a mieux géré son embrayage et a été le plus courageux sur les freins dans le premier virage pour prendre la tête. Malheureusement pour lui, son pneu arrière Michelin était détruit et il n’a pas pu prendre le large. Aiden Wagner a voulu le dépasser par l’intérieur, Jack Miller lui a laissé de la place mais Aiden Wagner les a fait chuter tous les deux.

Wayne Maxwell remporte la première course et est sacré Champion ASBK 2021, devant Glenn Allerton et Cru Hallyday.

 

 

Place désormais à la seconde manche, qui a lieu dans l’après-midi. Un mauvais départ pour Jack Miller une fois de plus, mais pas aussi mauvais que celui de Josh Hook et Arthur Sissis car ils ont tous deux chuté au premier virage. Ensuite, il y a eu une chute impressionnante au virage trois impliquant Daniel Falzon, Chandler Cooper et d’autres pilotes. Daniel Falzon s’est fracturé la jambe, ce dont Chandler Cooper ne se souvenait pas de l’incident après s’être cogné la tête. Ils sont chauds en Australie !

Ceux qui sont restés sur leurs roues sont revenus sur la grille pour un nouveau départ après le drapeau rouge. Il a fallu un certain temps pour que les motos sinistrées, dont l’une était en feu, soient récupérées et les pilotes sont donc revenus sur la grille un bon moment.

Wayne Maxwell a de nouveau pris un excellent départ depuis la pole position, mais Oli Bayliss a plongé à l’intérieur au premier virage pour prendre la tête, Glenn Allerton pointant troisième. Jack Miller a de nouveau pris un départ chaotique mais est rapidement remonté à la quatrième place devant Cru Halliday et Lachlan Epis.

Oli Bayliss est sorti large au virage 13 et s’est vu relégué à la troisième position. Jack Miller a ensuite dépassé Oli Bayliss au freinage pour prendre cette troisième position, la star du MotoGP n’étant pas très bonne sur la ligne sans le contrôle de lancement de son Desmosedici, mais n’ayant aucun problème du tout au freinage.

Glenn Allerton menait la bataille contre Wayne Maxwell dans celui-ci au cours des deux premiers tours tandis que Jack Miller commençait à revenir dessus, avec sa Panigale V4R de série, contrairement à ses concurrents.

Le récent champion ASBK a ensuite réalisé un nouveau record du tour de 1’50.972, plus rapidement que quiconque ne l’aurait imaginé avec un pneu de course par ici, pour étendre son avance sur Glenn Allerton à sept dixièmes. Jack Miller suivait une autre demi-seconde derrière, Oli Bayliss était quatrième tandis que Cru Halliday était cinquième, mais confiant que ses Dunlop survivraient face aux Pirelli et Michelin devant lui.

A 2 tours de l’arrivée, Wayne Maxwell a maintenant trois secondes d’avance sur Glenn Allerton tandis que Cru Halliday avait vraiment commencé à remonter sur Jack Miller, cet écart étant réduit à une seconde.

Au dernier tour, Cru Halliday avait réduit l’écart avec Jack Miller à huit dixièmes. Au cours de la seconde moitié du dernier tour, Cru Halliday avait Miller dans sa ligne de mire et se rapprochait de plus en plus à chaque virage, mais Jack Miller a tenu bon pour un podium pour le plus grand plaisir de la foule. Wayne Maxwell remporte la course devant Glenn Allerton, qui termine ainsi deuxième au Championnat.

 

 

Jack Miller a semblé apprécier son WE, saluant la foule avec de magnifiques wheelings lors du tour de décélération après avoir donné ses gants à un commissaire de piste, suivi d’un burn out dans la voie des stands. Sa présence ici ce week-end a rendu l’ASBK plus populaire aux yeux du monde. Sa générosité est impressionnante.

Classement de la séance de Warm Up de l’Alpinestars Superbike à The Bend :

Classement de la Course 1 de l’Alpinestars Superbike à The Bend :

Classement de la Course 2 de l’Alpinestars Superbike à The Bend :

Crédit classement & photos : ASBK

Tous les articles sur les Pilotes : Jack Miller