Au terme des qualifications à Austin, il y avait un box où tout le monde exultait. Il s’agissait de celui de KTM qui n’en revenait pas de voir son pilote Pol Espargaró pointer cinquième sur la feuille des temps. Avec le recul, le pilote lui-même avait du mal à réaliser. Et pour cause, son tour a été celui de tous les risques avait comme roue un Viñales dindon de la farce puisque finalement derrière la RC16…

Pol Espargaró a fait le boulot en arrachant le cinquième plot de la grille de départ. Mais en raison de la manière avec laquelle il a dû s’employer pour obtenir un tel résultat, il avertit qu’il faut garder les pieds sur terre et ne pas imaginer le même résultat en course…. « Ce fut une journée très difficile. En FP3, nous ne pouvions pas piloter à cause de la tempête. Et déjà dans la FP4, il est devenu évident que la piste est dans un état délicat lorsque nous avons mis le pneu tendre. Il y avait un vent en rafale, il fallait faire attention en tournant. Le vent était plus fort que le vendredi. Il soufflait tellement fort ! Mais grâce à Maverick, j’ai réussi un bon tour en Q2. C’est juste incroyable ». Tellement étonnant que son chef mécanicien Paul Trevathan a déclaré : « C’était un tour chanceux ».

Un sentiment confirmé par le Champion du Monde 2013 de Moto2 : « ouais, au début, je pensais que je ne pourrais pas rester avec Maverick. Mais finalement, je pilotais même 0,017 seconde plus vite. Mais je devais dépasser la limite … Nous risquons plus que les autres, je pense. Si nous poussons correctement, nous pouvons atteindre les meilleurs temps. Nous savons que ce sera plus difficile en termes de rythme. Mais sur un seul tour, je peux aller à la limite. Comparé à Marc et Maverick, j’ai eu quelques problèmes avec les changements de direction. J’étais à la limite avec l’avant. Heureusement, nous avons choisi le pneu medium à l’avant, qui a fait ses preuves. Le vent était fatigant, en revanche il séchait très vite la piste. Et je ne sais pas si nous aurions atteint la position 5 de la grille sur le mouillé ».

Il poursuit avec un trait d’humour sur le cadre tubulaire acier et les suspensions WP, aguerris aux terrains de motocross. Ont-ils été utiles sur la piste bosselée d’Austin lui demande le site Speedweek ? « Oui, nous utilisons la philosophie de motocross de KTM. WP est habitué aux pentes accidentées », rigole Pol. « Si la surface est bosselée, les adversaires ne peuvent pas exploiter à 100% leur moto. Vous devez ensuite apporter plus de votre style de pilotage dans le jeu. Mon style est plutôt agressif. Je peux dire que j’aime rouler sur ces bosses ».

Puis l’équipier de Johann Zarco 19e redescend sur terre : « en ce qui concerne nos chances en course, nous devons être réalistes. La place 5 n’est pas celle où nous apparaîtrons à l’arrivée, nos combats auront lieu un peu plus loin. Mais il est important que nous nous éloignions des poursuivants dans les premiers tours. Je sais déjà que je vais profiter du départ. Ensuite, je dois trouver un bon rythme et mon groupe… »

Austin MotoGP J2 : Qualifications

POLE93Marc MÁRQUEZHonda2’03.787
246Valentino ROSSIYamaha2’04.0600.2730.273
335Cal CRUTCHLOWHonda2’04.1470.3600.087
443Jack MILLERDucati2’04.4160.6290.269
544Pol ESPARGARÓKTM2’04.4720.6850.056
612Maverick VIÑALESYamaha2’04.4890.7020.017
742Álex RINSSuzuki2’04.5340.7470.045
89Danilo PETRUCCIDucati2’04.6960.9090.162
920Fabio QUARTARAROYamaha2’04.9411.1540.245
1021Franco MORBIDELLIYamaha2’05.2781.4910.337
1199Jorge LORENZOHonda2’05.3831.5960.105
1263Francesco BAGNAIADucati2’05.8872.1000.504

Q1:

Pos.Num.RiderBikeTimeGap 1stPrev.
Q299Jorge LORENZOHonda2’05.855
Q29Danilo PETRUCCIDucati2’05.8910.0360.036
134Andrea DOVIZIOSODucati2’05.9070.0520.016
1436Joan MIRSuzuki2’06.1470.2920.240
1530Takaaki NAKAGAMIHonda2’06.3240.4690.177
1641Aleix ESPARGARÓAprilia2’06.4640.6090.140
1729Andrea IANNONEAprilia2’06.5270.6720.063
1888Miguel OLIVEIRAKTM2’06.5430.6880.016
195Johann ZARCOKTM2’06.8240.9690.281
2017Karel ABRAHAMDucati2’07.1291.2740.305
2155Hafizh SYAHRINKTM2’07.3081.4530.179
2253Tito RABATDucati2’07.4171.5620.109


Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP