Manuel Pagliani lors des qualifications réalisait le meilleur temps avec sa Honda du Leopard Racing Junior devant Thomas-Edward Booth-Amos (Honda British Talent Team), Deniz Öncü (Red Bull KTM Ajo) et Raul Fernandez (KTM Angel Nieto Team). Il n’y avait aucun Français inscrit en pilote permanent cette année.

Le plus rapide à s’élancer était Can Öncü (Red Bull KTM Ajo) qui précédait Raul Fernandez (KTM Angel Nieto Team). Puis l’homme de la pole position Manuel Pagliani s’emparait de la première place sur sa Honda Leopard Racing. La lutte était à peu près égale entre les Honda et les KTM.

Con Öncü tombait peu de temps après que son frère Deniz ait fait de même, mais Can pouvait repartir, même très attardé en trente-sixième position.

Un groupe de six pilotes se formait aux avant-postes avec Vicente Pérez, Manuel Pagliani, Raul Fernandez, Jeremy Alcoba, Yuki Kunii et Thomas-Edward Booth-Amos. Le peloton restait beaucoup plus groupé qu’en Moto2 avec les 11 premiers en 3 secondes après 5 des 17 tours.

Bruno Ieraci chutait sans gravité, mais sa moto restait en plein milieu de la piste, heureusement hors trajectoire. On retrouvait vers la mi-course quatre des favoris du Championnat, avec Raul Fernandez (Angel Nieto Team), Jeremy Alcoba (Estrella Galicia), Manuel Pagliani (Leopard) et Sergio Garcia (Estrella Galicia) quatorzième sur la grille.

Jeremy Alcoba tombait sans gravité et le Britannique Thomas-Edward Booth-Amos profitait de la confusion pour s’emparer du commandement. Il précédait alors Garcia, Kunii, Fernandez et Pagliani. Les Anglais envisageaient déjà leur première victoire en CEV Moto3.

Gerard Riu (huitième des qualifications) chutait lourdement avec sa Husqvarna du team Laglisse, sans gravité. Il y avait 10 pilotes en moins de 4 secondes à 3 tours du drapeau à damier.

Le Japonais Yuki Kunii (Asia Talent Team) se débrouillait plutôt bien en s’emparant du commandement devant Booth-Amos, Garcia, Pagliani et Fernandez. Thomas-Edward Booth-Amos rentrait au stand au ralenti, tandis que Meikon Yuji Kawakami chutait en fin de course. Marc Garcia tombait dans le virage 7, sans dommage.

Manuel Pagliani devançait sur la ligne d’arrivée Raul Fernandez, devant Vincente Perez, Yuki Kunii et Sergio Garcia.

Résultats de la course du Championnat du Monde Junior Moto3 :

 

Prochaines courses : Valence, 29 avril

Photos © FIM CEV Repsol by Dorna



Tous les articles sur les Pilotes : Manuel Pagliani

Tous les articles sur les Teams : Leopard Racing