Lors de ce GP de France, Xavier, parti de la 5e ligne, a effectué une magnifique remontée pour conclure à la 11e position.

Après une bonne première journée d’essais libres le vendredi, Xavier misait beaucoup sur la séance de qualification.
Malheureusement, une chute en début de séance a bouleversé ses plans:
« J’ai ruiné ma qualification avec cette petite faute qui m’a obligé à partir de la 7e ligne. Mais je sais qu’en course, je suis performant depuis le début de championnat et j’ai tout fait pour remonter au classement. J’ai pris un excellent départ dans le paquet pour sortir 14e au premier passage sur la ligne. J’ai alors intégré un groupe très hargneux où nous n’avons pas arrêté de nous battre pour le moindre gain de place. C’était vraiment très chaud! J’ai commis deux-trois erreurs et j’ai été obligé de batailler pour revenir devant. Personne n’a rien lâché. En toute fin de course, j’ai repris la tête pour pointer en 9e position. Je pensais finir à cette position, mais dans les deux dernières chicanes du Mans, Salom a freiné très tard et a coupé via les parties en bitume. Il m’a obligé à faire un écart et Oliveira en a profité pour se glisser devant moi.»

Le regard de Xavier se porte maintenant vers le Mugello.
« J’avais terminé 6e l’an dernier. C’est un circuit qui me convient bien et qui réussit aux Speed Up. Depuis Austin, j’ai beaucoup de grip. J’ai encore quelques petits soucis pour bien mettre la moto dans le virage et bénéficier du maximum d’efficacité en sortie. Mais nous évoluons dans le bon sens. La dynamique est bonne, nous devons surtout décrocher une meilleure position sur la grille. Au tour par tour, les chronos sont bons ».



Tous les articles sur les Pilotes : Xavier Siméon

Tous les articles sur les Teams : QMMF Racing Team