C’est un Marc Márquez agacé qui en a fini avec sa seconde journée du Grand Prix de France au Mans. Car les résultats sarthois sont loin de ceux vécus il y a deux semaines à Jerez. En Espagne, les Honda dominaient des Yamaha en plein doute. Cette fois, le scénario serait presque inversé. Qui plus est, le quintuple titré ne pointe pas comme le meilleur des Honda avec son cinquième temps. Ce statut revient à Cal Crutchlow, quatrième et qui a effectué les tests du 2 mai sur le Bugatti. Comme les Yamaha. Justement, à propos de ces essais…

Un Marc Márquez cinquième et second pilote Honda après avoir chuté à deux occasions, c’est un Marc Márquez bougon. Et qui a de la mémoire. Une faculté qu’il aime faire partager à ses patrons en leur rappelant certaines de leurs décisions stratégiques… « il faut avoir à l’esprit que nous n’avons pas effectué les tests prévus le 2 mai dernier sur ce tracé. On n’a pas tourné parce que la météo était mauvaise. Et il ne fallait pas sacrifier un des très précieux cinq jours d’essais attribués à l’année ».

Pour peu, on décèlerait comme une pointe d’amertume. Il poursuit : « les pilotes d’usine Yamaha, eux, ont tourné. Et ils en tirent à présent les bénéfices. Cal Crutchlow aussi a fait ces essais, et ils ont trouvé une bonne base. Bon, si on arrive à bien analyser nos données ce soir, on pourra progresser dimanche ».

« Nous ne sommes pas vernis. On pensait avoir plus de temps d’essais ce week-end mais les trois séances libres ont connu la pluie. On avait dès le départ un désavantage certain sur les Yamaha ». Le message étant passé à sa direction, il faut maintenant se mettre le nez dans le guidon : « je ne suis pas à l’aide avec les réglages. C’est pour ça qu’on les a changés complètement lors des qualifications. Il nous faut trouver une marge de progression et on a du pain sur la planche ».

Ceci dit, la course, c’est dimanche : « on l’annonce sèche mais il faut se rappeler qu’on a toujours eu du mal ici. Que ce soit en 2015 ou 2016. L’équilibre de la moto ne me convient pas, je veux plus de confiance dans le pneu avant. On a changé les réglages entre la FP4 et les qualifications, mais j’ai alors découvert d’autres points faibles. En plus, dans la Q.2, j’avais d’étranges vibrations. On va faire la synthèse de tout ça et en garder le meilleur. Le warm-up sera important pour trouver mon rythme de course ».

Marc Márquez est à un demi-seconde de la pole position signée par Maverick Viñales. Son équipier Pedrosa, vainqueur à Jerez, est seulement treizième. Il était même avant dernier au terme de la FP3…

#FrenchGP Le Mans J.2 : Chronos

1. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 31.994s [Lap 7/8] 303km/h (Top Speed)
2. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 32.100s +0.106s [8/8] 302km/h

3. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 1m 32.229s +0.235s [6/6] 300km/h
4. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 1m 32.300s +0.306s [8/8] 303km/h
5. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 32.493s +0.499s [8/9] 301km/h
6. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 1m 32.726s +0.732s [7/7] 308km/h
7. Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) 1m 33.119s +1.125s [3/7] 307km/h
8. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 1m 33.399s +1.405s [7/7] 302km/h
9. Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP15) 1m 33.517s +1.523s [8/8] 304km/h
10. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 1m 33.629s +1.635s [4/9] 296km/h
11. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 33.756s +1.762s [3/5] 299km/h
12. Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 1m 33.955s +1.961s [3/5] 299km/h
13. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 32.415s 305km/h
14. Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP16) 1m 32.484s 306km/h
15. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 1m 32.695s 302km/h
16. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 1m 32.830s 305km/h
17. Andrea Iannone ITA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 1m 32.844s 304km/h
18. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 1m 33.187s 301km/h
19. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) 1m 33.231s 303km/h
20. Hector Barbera ESP Reale Avintia Racing (Desmosedici GP16) 1m 33.233s 311km/h
21. Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* 1m 33.817s 297km/h
22. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 33.875s 303km/h
23. Sylvain Guintoli FRA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 1m 34.082s 304km/h



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team