Après le ciel couvert et la pluie du vendredi, l’équipée sauvage du Moto2 retrouvait en cette fin de matinée du samedi un tracé du Bugatti au bitume plus clément. L’occasion d’améliorer ses chronos et pour les adversaires de Baldassari l’opportunité de lui contester son meilleur temps réalisé le matin. Sous la pluie de l’après-midi, c’était Alex Márquez qui avait montré son savoir-faire. Et aujourd’hui ?

Avant de se lancer dans les qualifications, les pilotes du Moto2 vont profiter d’une FP3 pour régler les derniers détails. Au moment d’entrer en scène, telle était la situation au chronomètre :

 

#FrenchGP Moto2

2016

2017

FP1 1’37.903 Simone Corsi  1’38.158 Lorenzo Baldassari
FP2 1’37.370 Johann Zarco  1’46.931 Alex Marquez
FP3 1’37.358 Tom Lüthi
QP 1’36.847 Tom Lüthi
Warm up 1’37.556 Takaaki Nakagami
Course Rins, Corsi, Lüthi
Record 1’36.847 Tom Lüthi

 

14° dans l’air et 21° sur une piste à l’enrobé refait depuis l’an dernier et s’asséchant sous les rayons d’un soleil timide mais valeureux, les conditions étaient pour ainsi dire acceptables pour un combat régulier en Moto2.

Après dix minutes d’hostilité, l’émotion était au virage 6 lieu ou Alex Márquez se faisait éjecter de sa Kalex, entraînant dans son malheur un Lecuona qui ne demandait rien. Axel Pons en était quitte pour une frayeur en tirant droit pour éviter les deux hommes en perdition. A ce moment, c’est Bagnaia qui menait la danse avec un chrono en 1’38.739 devant Morbidelli.

A trente minutes du but, Nakagami partait à la faute au virage 14. Moment où Morbidelli se décidait à prendre les commandes de la séance en 1’38.005. Soit le tour le plus rapide du week-end. Lüthi et Aegerter était relégué à près de sept dixièmes. Remy Gardner tombait au virage 7, Corsi au virage 6 et Bagnaia puis Schotter se faisaient une frayeur sans conséquence.

A vingt minutes du terme, Alex Marquez était toujours en consultation au centre médical avec sa victime collatérale Lecuona. Côté Français, Quartararo était dix-septième et Xavier Vierge sur la Mistral 610 treizième. Morbidelli tenait toujours la corde devant le duo suisse Aegerter et Lüthi à maintenant deux dixièmes.

Le dernier quart d’heure entamé, Luca Marini se fâchait et menaçait la suprématie de son compatriote du Marc VDS Racing pour de 81 millièmes. Lüthi faisait mieux en prenant la tête avec un 1’37.855 de belle facture. Au même moment, on apprenait une clavicule brisée pour Lecuona.

Bagnaia accompagnait Lüthi dans la zone des 1’37 au tour et se postait second dans la hiérarchie provisoire. Morbidelli répliquait mais il échouait à seulement six millièmes du pilote Interwetten. Les cinq dernières minutes promettaient de tourner à l’explication finale. Un épilogue que ratera Pawi, parti à la faute au virage 3. Les quinze premiers étaient regroupés dans la même seconde.

Le leader du championnat portait son avantage à 1’37.553, une vélocité qui aura raison d’un Pasini blotti dans son sillage avant de chuter au virage 13. Fin de partie ? C’est mal connaître Bagnaia. Le débutant en Moto2 donnait un dernier coup de collier pour signer un 1’37.438 qui lui offrait une belle première place. De quoi réjouir le team VR46.

Morbidelli se contente de la seconde place devant Lüthi auteur du même chrono, et Marini. Aegerter ferme le top 5 comme meilleur Suter et Axel Pons suit devant Simeon et Cardus, leader chez KTM. Yonny Hernandez est neuvième et laisse le soin à Corsi de boucler le top 10.

Cortese mène le reste du peloton constitué notamment par Oliveira, Vierge et Quartararo, honorable quatorzième. Alex Marquez est finalement vingt-cinquième après avoir passé sa séance au centre médical.

#FrenchGP Le Mans Moto2 FP3: Chronos

1. Francesco Bagnaia ITA SKY Racing Team VR46 (Kalex) 1m 37.386s
2. Franco Morbidelli ITA EG 0,0 Marc VDS (Kalex) 1m 37.477s
3. Thomas Luthi SWI CarXpert Interwetten (Kalex) 1m 37.477s

4. Luca Marini ITA Forward Racing Team (Kalex) 1m 37.629s
5. Dominique Aegerter SWI Kiefer Racing (Suter) 1m 37.849s
6. Axel Pons SPA RW Racing GP (Kalex) 1m 37.891s
7. Xavier Simeon BEL Tasca Racing Scuderia Moto2 (Kalex) 1m 38.017s
8. Ricard Cardus SPA Red Bull KTM Ajo (KTM) 1m 38.030s
9. Yonny Hernandez COL AGR Team (Kalex) 1m 38.036s
10. Simone Corsi ITA Speed Up Racing (Speed Up) 1m 38.043s
11. Sandro Cortese GER Dynavolt Intact GP (Suter) 1m 38.073s
12. Miguel Oliveira POR Red Bull KTM Ajo (KTM) 1m 38.077s
13. Xavi Vierge SPA Tech 3 Racing (Tech 3) 1m 38.121s
14. Fabio Quartararo FRA Pons HP40 (Kalex) 1m 38.233s
15. Hafizh Syahrin MAL Petronas Raceline Malaysia (Kalex) 1m 38.234s
16. Takaaki Nakagami JPN IDEMITSU Honda Team Asia (Kalex) 1m 38.237s
17. Lorenzo Baldassarri ITA Forward Racing Team (Kalex) 1m 38.267s
18. Jorge Navarro SPA Federal Oil Gresini Moto2 (Kalex) 1m 38.304s
19. Mattia Pasini ITA Italtrans Racing Team (Kalex) 1m 38.330s
20. Isaac Viñales SPA BE-A-VIP SAG Team (Kalex) 1m 38.533s
21. Tetsuta Nagashima JPN Teluru SAG Team (Kalex) 1m 38.546s
22. Andrea Locatelli ITA Italtrans Racing Team (Kalex) 1m 38.550s
23. Marcel Schrotter GER Dynavolt Intact GP (Suter) 1m 38.755s
24. Jesko Raffin SWI Garage Plus Interwetten (Kalex) 1m 38.755s
25. Stefano Manzi ITA SKY Racing Team VR46 (Kalex) 1m 39.310s
26. Iker Lecuona SPA Garage Plus Interwetten (Kalex) 1m 39.495s
27. Axel Bassani ITA Speed Up Racing (Speed Up) 1m 39.677s
28. Remy Gardner AUS Tech 3 Racing (Tech 3) 1m 39.704s
29. Alex Marquez SPA EG 0,0 Marc VDS (Kalex) 1m 39.707s
30. Tarran Mackenzie GBR Kiefer Racing (Suter) 1m 39.708s
31. Edgar Pons SPA Pons HP40 (Kalex) 1m 40.476s
32. Khairul Idham Pawi MAL IDEMITSU Honda Team Asia (Kalex) 1m 41.656s

 

 

 

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams : Sky VR46 Moto2