L’an passé, pas moins de six Honda occupaient les six premières places de la grille de départ du Grand Prix de Catalogne. Au passage, les sept dernières courses disputées à Montmeló ont été raflées par un pilote Honda. Et le 15 juin 2003, Dani Pedrosa offrait à la firme de Tokyo sa 150e victoire en catégorie 125. Certes, mais ce matin, lors de la dernière séance d’essais libres, c’est Aron Canet qui a réalisé le meilleur temps sur sa KTM. Quel sera le verdict de ce samedi après-midi en Moto3 du côté de Barcelone ?

Avant de répondre à cette question qui viendra au terme d’une Q2, il faudra en passer par une Q1 où il y a du beau monde. Voici le tableau qui remet les choses en perspective avant de se lancer dans la mêlée…

Barcelone Moto3™

2018

2019

FP1 1’49.241 Jorge Martin 1’49.167 Alonso López
FP2 1’49.005 Marco Bezzecchi 1’49.213 Lorenzo Dalla Porta
FP3 1’49.002 Aron Canet 1’48.433 Arón Canet
QP1 XXX
QP2 1’48.806 Enea Bastianini
Warmup 1’49.288 Jorge Martin
Course Bastianini, Bezzecchi, Rodrigo
Record 1’48.433 Canet (2019)

28° dans l’air et 46° sur la piste sont les conditions proposées aux pilotes. Parmi les protagonistes de ces repêchages dont les quatre premiers sortiront pour aller en finale on note les noms de Migno, Suzuki, Toba, Fenati, Arenas ou encore Pérez. On a le soulagement de voir en piste Riccardo Rossi qui avait lourdement chuté ce matin.

Pour ce quart d’heure équivalent à une première mi-temps, Yamanaka signe la première référence en 1’50.237. Ogura et Suzuki suit pour in trio japonais. Masaki se portant en tête e, 1’49.793 établit même un quatuor nippon. Puis Foggia et Fenati entrent dans le top 5.

Fenati passe en tête à cinq minutes du terme en 1’49.735. Il devance Masaki et Arenas puis Sasaki. Ogura s’invite à la fête en 1’49.407.  La dernière minute est entamée… Vietti chute au virage 5, aidé par Kornfeil. Suzuki sort en tête en 1’48.970, devant Migno, sauvé in extremis des eaux, Arenas et Ogura. Fenati partira 22e et Toba 27e.

La Q2 commence avec les chutes d’Antonelli et de Tatay au virage 3. Rodrigo claque un 1’48.450. Canet, Arbolino et Arenas suivent. Dalla Porta ferme le top 5 provisoire.

Tout le monde rentre après cette première salve avant la bataille des cinq dernières minutes. Les mécaniciens d’Antonelli font ce qu’ils peuvent pour remettre la moto en état. Des efforts qui porteront leurs fruits. A trois minutes du but, le pilote SIC56 peut reprendre le combat. Il n’aura qu’un seul tour pour se refaire.

La dernière minute est haletante. Rodrigo passe trop tard le drapeau à damier. Antonelli  chute au virage 5 et entraîne Dalla Porta. Antonelli s’élancera 17e. Dalla Porta sera neuvième. Et devant ? Rodrigo garde son meilleur chrono devant Ogura et Arbolino. Suzuki, Canet, premier KTM, et Arenas sont sur la seconde rangée.

Grand Prix de Catalogne Barcelone Moto3 Qualifications : chronos

 

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Gabriel Rodrigo

Tous les articles sur les Teams : Gresini Racing Moto3