Grand Prix de Grande-Bretagne Silverstone Moto2 Course : Álex Márquez chute, deuxième victoire d’Augusto Fernandez

par | 25 août 2019

C’était sous un soleil magnifique que prenaient place sur la grille de départ les protagonistes de ce British Grand Prix en catégorie Moto2. Le leader du classement provisoire du Championnat du Monde Álex Márquez occupait la pole position, avec à ses côtés Jorge Navarro et Augusto Fernández. Remy Fernandez se trouvait sur la deuxième ligne de la grille de départ avec Xavi Vierge et Luca Marini. Sur la troisième ligne figuraient Tetsuta Nagashima, Brad Binder et Sam Lowes, puis sur la quatrième Fabio di Giannantonio, Nicolò Bulega, et le deuxième du classement provisoire du Championnat du Monde Tom Lüthi.

Silverstone Moto2™

2018

2019

FP1

2’08.385 Marcel Schrötter

2’05.777 Fabio di Giannantonio

FP2

2’10.452 Álex Márquez

2’04.993 Jorge Navarro

FP3

2’08.182 Marcel Schrötter

2’04.648 Jorge Navarro

Q1

XXX

2’05.119 Marcel Schrötter

Q2

2’08.153 Francesco Bagnaia

2’04.374 Álex Márquez

Warmup

2’22.814 Marcel Schrötter

2’04.965 Jorge Navarro

Course

XXX

Fernandez, Navarro, Binder

Record

2’04.374 Álex Márquez (2019)

2’04.374 Álex Márquez (2019)

Il était intéressant de noter que l’écart entre les deux premiers – Álex Márquez et Jorge Navarro – n’était que de 0.043 lors des qualifications. Kalex dominait avec Márquez, suivi de très près par la Speed Up de Navarro. KTM occupait la huitième position avec Brad Binder. Au moment du départ, devant une foule considérable, la météo était très favorable avec 31° pour la température de l’air et 45° pour celle du nouvel asphalte.

Le plus rapide à s’élancer à l’extinction des feux était Álex Márquez devant Jorge Navarro, Remy Gardner, Xavi Vierge, Luca Marini et Augusto Fernández. Vierge doublait Gardner pour la troisième position.

Márquez, Navarro et Vierge se détachaient légèrement devant le peloton des poursuivants emmené par Gardner, alors que Brad Binder était remonté à la cinquième place devant Fernández et di Giannantonio.

Márquez et Navarro creusaient un écart de 0.9 sur Vierge, Gardner, di Giannantonio, Binder et Fernández.

L’avantage de Márquez et Navarro augmentait à 1.5 sur Gardner qui avait doublé Vierge pour la troisième place. Puis Vierge perdait encore deux places, passé par Binder et Fernández.

Navarro s’emparait brièvement de la première position, mais Márquez le redoublait peu après. Gardner était à 1.6, devant Binder et Fernández. Tm Lüthi, deuxième du classement provisoire du Championnat du Monde, n’occupait alors que la neuvième position à 4.7.

Márquez continuait de dominer, 0.3 devant Navarro et 2.1 devant Gardner, Binder et Fernández. Nagashima, sixième à 3.9, semblait avoir perdu toute chance de monter sur le podium à la régulière.

Binder portait une superbe attaque sur Gardner et lui ravissait la troisième marche du podium.

Soudain le leader de la course et du Championnat Álex Márquez chutait sans gravité dans le Virage 16 ! Navarro était donc solitaire leader avec 1.7 d’avance sur Binder, Fernández et Gardner.

Navarro voyait son avance diminuer à 1.4 sur Binder, Fernández et Gardner. La course était loin d’être finie, à priori. Nagashima cinquième pointait à 2.7 devant di Giannantonio à 4.2.

Binder continuait à mettre la pression et revenait à 0.9 de Navarro, emmenant Fernández avec lui. Gardner quatrième avait un peu de mal à suivre, à 2.0 à 10 tours du drapeau à damier.

Bradley Smith chutait sans gravité dans le Virage 17. Navarro parvenait à stabiliser son avantage à 0.8, mais Binder continuait d’attaquer et revenait à 0.5 avec Fernández. Gardner quatrième était à 2.1 juste devant Nagashima. Di Giannantonio sixième à 5.1 précédait Lüthi bien remonté.

A 7 tours de la fin, la jonction était effectuée entre Navarro et sa Speed Up, Binder et sa KTM, et Fernández et sa Kalex. Trois constructeurs aux trois premières places.

Binder s’emparait de la première position en doublant Navarro. Le Sud-Africain avait un excellent rythme que Navarro et Fernández avaient du mal à suivre.

Un peu plus loin, Lorenzo Baldassarri ravissait la septième place à Tom Lüthi, ce qui était important au Championnat.

Navarro et Fernández résistaient bien et se maintenaient au contact de Binder. Gardner quatrième était à 2.1 devant Nagashima à 2.4 et di Giannantonio à 5.9.

A 4 tours de la fin, Navarro récupérait la première place, devant Binder et Fernandez. Le pneu arrière de Binder semblait donner des signes d’usure. Fernandez en profitait pour doubler le pilote KTM.

Baldassarri doublait di Giannantonio pour la sixième position. Lüthi était huitième.

Derrière Navarro, Fernández et Binder, Gardner se rapprochait à 0.9 du leader, avec une bonne chance de monter sur le podium. Sam Lowes chutait sans gravité.

Dans le dernier tour, Navarro et Fernández se disputaient la victoire. Finalement Augusto Fernández remportait son deuxième Grand Prix (après Assen) devant Navarro, Binder et Gardner. Lüthi terminait huitième.

Classement de la course :

Classement provisoire du Championnat du Monde :

Photos © motogp.com / Dorna

Tous les articles sur les Pilotes : Augusto Fernandez