Après en avoir réalisé la pole position, c’est Tony Arbolino qui remporte le Grand Prix des Pays-Bas TT Assen, huitième étape du championnat du monde 2019.

Le pilote du team Snipers empoche ainsi la seconde victoire de sa carrière, le plaçant à 31 points d’écart du leader Arón Canet. En seconde position de la course mais également du classement du championnat, nous retrouvons Lorenzo Dalla Porta qui comptabilise 100 points au total, 7 de moins que le premier. Derrière l’Italien, c’est Jakub Kornfeil qui monte sur la troisième marche du podium.

Voici les déclarations du top 3 :

Tony Arbolino : « Aujourd’hui c’était tout ou rien. Avant de commencer la course, je savais que je pouvais la remporter. Durant la première partie de la course, le rythme n’était pas élevé, je n’ai donc pas eu de difficulté à suivre le groupe. En fin de course, Dalla Porta et Kornfeil étaient plus rapides et sont partis devant puis Vietti m’a touché dans le dernier tour donc je suis allé tout droit. J’ai perdu une seconde et demie donc j’ai dû attaquer vraiment très fort pour revenir sur le groupe car le rythme de course avait nettement augmenté. Kornfeil a pris le long lap suite à une pénalité ce qui m’a donc donné l’opportunité de me battre pour la première place. J’ai choisi de dépasser Lorenzo Dalla Porta au virage 14 car je sentais que j’avais quelque chose en plus. Sur ce dernier tour je me sentais vraiment bien et j’ai dépassé Dalla Porta, je pense qu’il n’a pas fait l’effort de reprendre la première position car il voulait assurer le championnat. Je suis content de cette seconde victoire, maintenant il nous faut nous concentrer sur la prochaine course. Je n’essaie pas trop de penser au championnat car si je m’y attarde trop, je risque de faire des erreurs ».

Lorenzo Dalla Porta : « Nous nous rapprochons de plus en plus de la victoire. C’était difficile mais je dois être heureux car nous avons fait une très bonne course et remportons un nouveau podium. Nous devons continuer de travailler ainsi. Au début de la course, ma moto a fait un wheelie et j’ai perdu beaucoup de positions. Mais ensuite je me suis senti un peu mieux, j’ai pu récupérer quelques points en me battant avec mes rivaux et je savais que je pouvais être en tête. Quand je l’ai fait, j’ai essayé d’attaquer mais sur cette piste, le vent est très important. Tony Arbolino m’a battu sur la ligne, mais je pense que la victoire va bientôt arriver et je suis ravi du travail que nous avons accompli. Ce qui est important, c’est que nous avons réduit la distance avec Arón Canet au classement et nous essaierons à nouveau au Sachsenring, dans quelques jours. Merci beaucoup à l’équipe qui a fait un travail incroyable ».

Jakub Kornfeil : « Quel sentiment incroyable ! Notre objectif était de rester avec le groupe de tête et d’essayer d’atteindre la position la plus haute possible. Ce n’était clairement pas facile. Le départ a été lent, puis j’ai suivi le groupe de tête et j’ai beaucoup subi à causes des nombreux dépassements qu’il y avait. Ce fut une belle bataille mais nous étions souvent à la limite, c’est pourquoi j’ai reçu la pénalité pour avoir dépassé la limite de piste. Il y a eu des collisions et je n’avais pas vraiment d’endroit où aller. J’ai eu cette pénalité au pire moment possible parce que je menais la course avec un écart ! J’ai donc rapidement ouvert les gaz pour creuser l’écart le plus possible, ce qui a fonctionné heureusement. J’ai attendu jusqu’à la fin pour faire ma pénalité pour avoir une chance d’être sur le podium. J’ai réussi à conserver cette troisième place malgré la pénalité. C’est absolument incroyable de remonter sur le podium. Je suis vraiment content et je remercie mon équipe, nos sponsors et mon pays. Cela nous donne vraiment une motivation supplémentaire pour Sachsenring. Ce week-end, tout fonctionnait parfaitement et j’ai pu profiter de chaque instant sur la moto. J’espère que nous pourrons continuer ce beau travail, en particulier avec mon chef d’équipe dont le soutien a été fantastique ce week-end ».



Tous les articles sur les Pilotes : Jakub Kornfeil, Lorenzo Dalla Porta, Tony Arbolino

Tous les articles sur les Teams : Leopard Racing, Prüstel GP, Snipers team