Condition physique oblige, c’est assez brièvement (pour une fois) que Valentino Rossi a répondu aux questions des journalistes après le Grand Prix d’Italie au Mugello.

Voici notre traduction de l’intégralité de ses propos exprimés en anglais dans l’hospitalité Yamaha, qui viendront compléter notre série déjà publiée.


« Bien sûr, c’est vraiment dommage pour le podium car c’est toujours un objectif, mais ici, au Mugello, c’est encore plus important devant toute la foule. Et sincèrement, j’ai essayé de faire ce que j’ai pu, car lors des essais, j’étais plutôt rapide. Mais au fond de moi, je savais que 23 tours seraient difficiles car je souffrais plus que normalement et durant les essais, quand vous faites quatre ou cinq tours, c’est une histoire pour récupérer, mais tous à la suite, c’est plus difficile. Quand il restait huit tours à faire, j’étais déjà cuit, j’ai commencé à davantage souffrir, et quand vous pilotez cette moto est que vous n’êtes pas à 100 % dans vos mouvements, tout devient plus difficile.
J’ai donc essayé de ne pas renoncer et de rester derrière Petrux, mais malheureusement je n’étais pas assez fort pour l’attaquer. Je suis vraiment désolé pour le podium, c’est sûr, mais d’un autre côté, si je pense que mardi je ne pouvais peut-être pas faire la course, c’était néanmoins une bonne course. »

Quel était exactement votre potentiel mis à part votre condition physique ?

« D’après moi, j’étais assez fort. Je pouvais me battre. Aujourd’hui, les Ducati étaient très bonnes et ont donc été en mesure d’utiliser le pneu arrière médium alors que pour nous, les Yamaha, nous avons dû utiliser le dur et nous avions peut-être un petit peu moins d’adhérence. Donc elles sont en bonne forme, mais selon moi, personnellement, le problème était ma condition physique. Lors des derniers tours, je n’ai pas pu donner un peu plus car j’étais déjà cuit (rires) »

Vous pensez que vous serez OK pour Barcelone ?

« Vous savez, ce serait mieux si j’avais une semaine supplémentaire. Mais nous avons deux courses consécutives, donc ce sera dur. Mais il est sûr que si je continue à me rétablir comme ça pendant une semaine, ce sera bien. »

Andrea Migno vous a fait plaisir aujourd’hui…

« C’était une super journée car nous sommes très heureux et très fiers pour Migno car ce qu’il a fait était fantastique. Je n’ai pas pleuré mais j’étais très ému et je l’ai félicité et je lui ai dit que nous étions très fiers. C’est également très important pour l’équipe, mais nous sommes également très heureux pour Pasini car il a fait la course dont tous les pilotes italiens rêvent pendant la nuit (rires) ! Il a été fantastique et je suis très heureux pour lui. Il le mérite, en particulier après les problèmes physiques qu’il a. Il a été fantastique. »

Avez-vous adapté les réglages de votre moto à votre condition physique pour être plus à l’aise ?

« Non ! Je pense que les réglages étaient bons. »

Dans le prolongement de ma question d’hier, si vous aviez eu des pilotes un peu moins compétitifs contre vous, pensez-vous que vous auriez pu vous battre aujourd’hui ?

« Vous savez, c’est quelque chose qui n’arrive pas, car nous sommes en MotoGP ! Tous les meilleurs pilotes du monde veulent venir ici, donc il est certain que vous vous battez contre les meilleurs. C’est le point fort de ce championnat. »

Barcelone était un circuit Yamaha, mais avec la nouvelle chicane, il semble que cela favorise les Honda…

« C’est impossible à dire ! Mais je suis un peu inquiet car à Barcelone, l’asphalte est très mauvais et le niveau d’adhérence très bas. Et cette année, à Jerez, dans ces conditions, nous avons peiné avec nos motos. Mais c’est très difficile à dire. De toute façon, j’adore Barcelone, même avec le nouveau tracé, donc nous devons essayer. »

Résultats du Grand Prix :

1- Andrea Dovizioso – Ducati Team – Ducati Desmosedici GP
2- Maverick Vinales – Movistar Yamaha MotoGP – Yamaha YZR M1 – + 1.281
3- Danilo Petrucci – OCTO Pramac Racing – Ducati Desmosedici GP – + 2.334
4- Valentino Rossi – Movistar Yamaha MotoGP – Yamaha YZR M1 – + 3.685
5- Alvaro Bautista – Pull&Bear Aspar Team – Ducati Desmosedici GP – + 5.802
6- Marc Marquez – Repsol Honda Team – Honda RC213V – + 5.885
7- Johann Zarco – Monster Yamaha Tech 3 – Yamaha YZR M1 – + 13.205
8- Jorge Lorenzo – Ducati Team – Ducati Desmosedici GP – + 14.393
9- Michele Pirro – Ducati Team – Ducati Desmosedici GP – + 14.880
10- Andrea Iannone – Team Suzuki Ecstar – Suzuki GSX-RR – + 15.502
11- Tito Rabat – EG 0,0 Marc VDS – Honda RC213V – + 22.004
12- Scott Redding – OCTO Pramac Racing – Ducati Desmosedici GP – + 24.952
13- Jonas Folger – Monster Yamaha Tech 3 – Yamaha YZR M1 – + 28.160
14- Hector Barbera – Reale Avintia Racing – Ducati Desmosedici GP – + 30.676
15- Jack Miller – EG 0,0 Marc VDS – Honda RC213V – + 30.779
16- Karel Abraham – Pull&Bear Aspar Team – Ducati Desmosedici GP15 – + 42.306
17- Sylvain Guintoli – Team Suzuki Ecstar – Suzuki GSX-RR – + 46.294
18- Loris Baz – Reale Avintia Racing – Ducati Desmosedici GP15 – + 50.731
19- Sam Lowes – Aprilia Racing Team Gresini – Aprilia RS-GP – + 50.740
20- Bradley Smith – Red Bull KTM Factory Racing – KTM RC16 – + 50.897

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1 Maverick VIÑALES-Yamaha 105 points
2 Andrea DOVIZIOSO-Ducati 79
3 Valentino ROSSI-Yamaha 75
4 Marc MARQUEZ-Honda 68
5 Dani PEDROSA-Honda 68
6 Johann ZARCO-Yamaha 64
7 Jorge LORENZO-Ducati 46
8 Danilo PETRUCCI-Ducati 42
9 Jonas FOLGER-Yamaha 41
10 Cal CRUTCHLOW-Honda 40
11 Scott REDDING-Ducati 30
12 Jack MILLER-Honda 30
13 Alvaro BAUTISTA-Ducati 25
14 Andrea IANNONE-Suzuki 21
15 Loris BAZ-Ducati 19



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP