Maverick Vinales « Je suis vraiment motivé pour commencer cette nouvelle ère »

par | 22 mars 2017

Qui est le boss ? C’est Maverick. En quatre séances de test, il s’est hissé quatre fois au sommet en réalisant le meilleur temps, depuis le 16 novembre dernier quand il découvrait la Yamaha à Valencia, jusqu’aux essais préliminaires du GP du Qatar, en passant par Sepang et Phillip Island. Avec cet impressionnant « carton plein », il tient le rôle du faucon prêt à fondre sur ses proies. La fauconnerie est une tradition ancienne dans la Péninsule arabique où se trouve Doha…

Valentino Rossi, son nouvel équiper, n’est pas pour autant un lapin de garenne, ni Jorge Lorenzo une innocente colombe, et Marc Marquez n’a rien du pigeon facile à attraper. Les adversaires de Vinales savent que s’il a réalisé les meilleurs chronos sur un tour, il pourra en être différemment sur la durée totale d’une course.

Le meilleur résultat de Maverick en MotoGP à Doha a été la cinquième place en 2015. En Moto3, il s’y était imposé en 2012, avant d’y terminer deuxième l’année suivante.

mym_100317__tin6049

Yamaha de son côté explique les nouvelles couleurs qui apparaissent sur les carénages de Vinales et Rossi par une répartition différente du budget. Auparavant, l’usine au Japon prenait en charge le MotoGP, et Yamaha Europe le Championnat du Monde Superbike. Désormais, le Japon a fait basculer une partie des dépenses sur ses filiales PT. Yamaha Indonesia Motor Mfg. (YIMM), Yamaha Motor Vietnam Co., Ltd. (YMVN) et Yamaha Motor Philippines Inc. (YMPH). Pour le moment, ces trois filiales n’ont pas encore leur mot à dire pour le choix des pilotes. Mais plus leur participation augmentera dans le budget global, et plus ce sera le cas. A quand un pilote d’un de ces trois pays en MotoGP ? On va déjà retrouver sur les carénages pour YIMM “Semakin Di Depan” et pour YMVN “Go Beyond”.

vinales-1

Vinales arrive non seulement en force en raison de ses quatre meilleurs chronos hivernaux, mais aussi parce que Yamaha a gagné l’année dernière (avec Lorenzo) avec la pole et le meilleur temps en course. « Je suis très heureux qu’arrive enfin le premier Grand Prix, surtout après que les essais hivernaux aient été aussi positifs pour nous, commente-t-il. Je suis vraiment motivé pour commencer cette nouvelle ère. Après cette pré-saison incroyable, nous sommes impatients d’enfin commencer à courir et à travailler dur pour les 18 courses qui arrivent. Je suis très curieux de voir comment la Yamaha se comportera lors d’une course et de voir si nous allons être aussi forts pendant la course que pendant le test. Je suis tellement heureux de commencer ! »

mym_100317__tin4982

Selon le Directeur de l’équipe, Massimo Meregalli, « Après des mois de tests, cette première course est quelque chose que nous attendons tous. Nous allons finalement commencer le championnat 2017, qui promet au niveau du spectacle grâce au plateau de pilotes et à la diversité des constructeurs qui rivalisent au sommet. Après notre dernier test sur le circuit international de Losail, il y a quinze jours, nous avons été encore plus excités pour commencer la saison. Maverick et Vale sont incroyablement motivés et en grande forme physique. Comme toujours, la première course de la saison sera particulièrement révélatrice. Il sera essentiel de bien commencer le Championnat et il sera très intéressant de voir où nous nous trouvons dans une lutte en tête-à-tête avec nos concurrents. Nous sommes confiants que nous serons en mesure de donner aux fans de Yamaha un bon show d’ouverture. »

c7havaqx0aapza7

Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP